•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier cas de variant dans une école de Cap-Rouge : les parents ont confiance

Une brigadière, une élève et un autobus scolaire devant l'école primaire Marguerite-D'Youville

La plupart des élèves de l'école primaire Marguerite-D'Youville étaient de retour en classe mardi matin.

Photo : Radio-Canada/Hadi Hassin

Un premier cas de variant du coronavirus a été détecté dans la région de Québec. Il s'agit d'un enfant qui fréquente l'école primaire Marguerite-D'Youville.

Alors que la plupart des enfants retournent en classe, les parents disent faire confiance à la santé publique qui a confirmé lundi qu'au moins une personne a contracté le variant dans cette école de Cap-Rouge.

On ne sait pas encore de quel variant du coronavirus il s'agit.

Les 283 élèves et la cinquantaine d'employés de l'école ont été dépistés au cours du week-end et placés en isolement.

La santé publique de la Capitale-Nationale a néanmoins autorisé la réouverture de l’école mardi, notamment parce que tous les résultats du dépistage massif se sont révélés négatifs, sauf pour une seule personne supplémentaire.

L’élève qui a reçu un résultat positif faisait partie d’une classe qui avait été retirée du milieu scolaire depuis déjà plus de 10 jours et l’enfant n’a donc pas été en contact avec d’autres élèves pendant la période où il était contagieux.

Les parents en confiance

Les parents rencontrés mardi matin sont satisfaits de la réouverture de l'école et des mesures sanitaires mises en place.

Je fais confiance. On peut l'attraper à l'épicerie, on peut l'attraper un peu partout. Il faut faire confiance à un moment donné. Il ne faut pas arrêter de vivre, affirme un parent, Guillaume Turcotte.

La santé publique avait décrété la fermeture de l’école le 20 février alors qu’un total de 9 personnes ont contracté la COVID-19. Les trois bulles-classes touchées resteront en isolement jusqu’à la date prévue de leur retour.

Dans un communiqué publié lundi en fin de journée, le CIUSSS de la Capitale-Nationale précise que les élèves ou travailleurs qui auront développé des symptômes après le dépistage massif devraient se faire tester à nouveau avant de rentrer en classe.

Le CIUSSS note aussi que 99 % des 342 personnes ciblées pour le dépistage massif se sont présenté dans une clinique au courant de la fin de semaine.

Allégements compromis

L’apparition d'un premier variant dans la région de Québec pourrait compromettre l’allégement des restrictions sanitaires au retour de la semaine de relâche, selon la santé publique de la Capitale-Nationale.

Plusieurs épidémiologistes recommandent la prudence devant ces variants plus contagieux, dont les effets demeurent nébuleux.

Dimanche, la grande région de Québec a enregistré son meilleur bilan quotidien en près de six mois. La Capitale-Nationale recensait 17 nouvelles infections de la COVID-19, tandis que Chaudière-Appalaches en comptait seulement 5.

Lundi, le bilan demeurait très positif avec 19 nouveaux cas dans la Capitale-Nationale et 4 en Chaudière-Appalaches.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !