•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une résidence pour aînés voit le jour à Fort Good Hope

Photo de la façade de la résidence, sur un seul étage, sous un ciel nuageux.

La nouvelle résidence pour aînés de Fort Good Hope est prête à accueillir jusqu'à huit aînés depuis mardi.

Photo : Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Radio-Canada

Une nouvelle résidence communautaire de neuf chambres a ouvert ses portes, mardi, à Fort Good Hope, aux Territoires du Nord-Ouest.

Huit de ces chambres sont prévues pour des aînés et l’autre doit servir à héberger la personne qui prend soin d’eux, explique la présidente de l’association du logement Rádeyı̨lı̨kóé, Rose McNeely.

En tout, deux personnes s’occupent de soins à domicile pour les personnes âgées de cette communauté de 582 âmes, explique Mme McNeely. L’une travaille à l’hôpital et l’autre travaillera à la résidence.

La résidence de Fort Good Hope est le dernier de 5 établissements du genre à être construit au territoire. Les autres se trouvent à Aklavik, Fort Liard, Fort McPherson et Whatı̀.

Permettre aux personnes âgées de vieillir dans la dignité est une priorité de l’Assemblée législative et exige une approche impliquant l’ensemble du gouvernement, explique le gouvernement territorial dans une déclaration au sujet de l’ouverture de la résidence.

Parmi les avantages de l’établissement de Fort Good Hope, il y a l’Absence d’escalier, ainsi que la présence de vastes couloirs et de salles de bain facilement accessibles.

Selon Rose McNeely, la communauté a déjà une résidence pour personnes âgées autonomes, mais celle-ci ne bénéficie pas d’un soutien communautaire et n’offre pas de soins à domicile.

Elle ajoute qu’à mesure qu’ils vieillissent, les aînés ont des besoins supplémentaires en santé, mais ils ne veulent pas quitter leur communauté.

À leur volonté, il faut parfois ajouter la barrière de la langue, puisque la plupart d’entre eux parlent la langue Sahtúǫt'ı̨ne Yatı̨́ et veulent rester près de leur famille, précise-t-elle.

L’essentiel, quand vient le temps de s’assurer du bien-être et de la santé de nos aînés, c’est le logement, a lancé la ministre du Logement du territoire, Paulie Chinna, lors de l’inauguration de la résidence.

Je suis heureuse qu’on ait pu établir un partenariat avec des leaders communautaires et des entreprises du coin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !