•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Israël entame son déconfinement

Un travailleur de la santé prépare un vaccin dans un bar.

Pour inciter ses habitants à se faire vacciner, la ville de Tel-Aviv offrait un verre à ceux qui acceptaient de le recevoir.

Photo : Reuters / CORINNA KERN

Reuters

Israël rouvre une partie de son économie dimanche, un retour à la normale rendu possible avec la vaccination contre le coronavirus de près de la moitié de la population, selon les autorités du pays.

Alors que les boutiques sont accessibles à tous, les salles de sport et les théâtres étaient limités aux personnes munies d'un passe vert, un statut délivré par une application mise en place par le ministère de la Santé aux personnes vaccinées ou ayant déjà contracté le coronavirus.

Les mesures de distanciation sociale sont toujours en vigueur et les lieux de culte ne peuvent accueillir que la moitié de leurs fidèles.

Au moins 45 % de la population israélienne a reçu une première dose du vaccin développé par Pfizer, selon les données du ministère de la Santé. Un Israélien sur trois (33 %) a même reçu la seconde dose, complétant ainsi le processus de vaccination.

Après l'administration des deux doses, les contaminations à la COVID-19 ont été réduites de 95,8 %.

À ce jour, plus de 200 millions de doses de vaccin ont été administrées dans au moins 107 pays ou territoires, dont 45 % dans les pays riches du G7. Ce chiffre est toutefois sous-estimé, car deux grands pays, la Chine et la Russie, n'ont pas communiqué de nouvelles données depuis une dizaine de jours.

Israël a fait état de plus de 740 000 cas d'infections au coronavirus et plus de 5500 personnes en sont décédées.

Avec les informations de l'Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !