•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu de gens ont réglé leurs constats d’infractions liés à la COVID-19

La Dre Bonnie Henry retire son masque lors du point de presse du 11 janvier 2021.

La médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry.

Photo : Mike McArthur / CBC

Radio-Canada

Plus de 1150 contraventions ont été données à des contrevenants aux règles sanitaires entourant la COVID-19 au cours des six derniers mois en Colombie-Britannique.

Selon la Société d’assurance automobile (ICBC) qui est chargée de recueillir les amendes, les contraventions ont dépassé 750 000 $ entre le 21 août et le 12 février. Cependant, note la Société, seuls 6,1 % des amendes provinciales et fédérales ont été réglées dans la province.

Les contraventions ont été rendues pour différentes infractions. Il y a notamment 170 contraventions de 2300 $ données à des organisateurs d’évènements qui n’auraient pas respecté l’ordre de la médecin hygiéniste en chef interdisant les grands rassemblements.

ICBC souligne également que 857 personnes ont reçu des contraventions de 230 $, car elles n'auraient pas voulu suivre les ordres des autorités policières, et 94 autres personnes ont été sanctionnées en raison du non-suivi de la Loi sur la mise en quarantaine.

Autrement dit, la Colombie-Britannique réclame en tout 659 410 $, mais seuls 34 967 $ ont été réglés, soit 5,3 % du montant. Le Fédéral a réussi à obtenir 11,5 % des amendes.

ICBC note que les contrevenants ont 30 jours pour régler leurs paiements ou faire appel. Il existe donc toujours un laps de temps entre le jour de la contravention et son règlement.

D'après les informations de Rafferty Baker

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !