•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Variants à Montréal : « Ça m’inquiète énormément », dit Valérie Plante

Valérie Plante assise sur une chaise.

Valérie Plante voit d'un bon œil que Québec veuille accélérer la vaccination à Montréal.

Photo : Radio-Canada

Thomas Laberge

Malgré la baisse du nombre de cas de COVID-19 au Québec, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, est préoccupée par l’arrivée des variants dans sa ville.

Ça m'inquiète énormément; de là l'importance d'avoir plus de criblage [...]. On voit comment ça peut se propager encore plus rapidement dans une population dense, a-t-elle affirmé en entrevue aux Coulisses du pouvoir.

Selon les nouvelles modélisations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de nouveaux cas par jour pourrait facilement dépasser 2000 dans le Grand Montréal si les mesures sont légèrement relâchées et si le variant continue de se propager au Québec.

Des vaccins pour relancer l’économie

La métropole est encore au cœur de la pandémie, avec près de la moitié des infections quotidiennes. Valérie Plante mise beaucoup sur l’arrivée des vaccins afin d’éviter une flambée des cas. Elle voit d’ailleurs d'un bon œil que Québec veuille accélérer la vaccination à Montréal.

Valérie Plante en conversation avec Daniel Thibault, l'animateur de l'émission « Les coulisses du pouvoir ».

La mairesse pense déjà à l’après-pandémie pour Montréal. L’un des défis importants sera de revitaliser le centre-ville de la métropole.

Photo : Radio-Canada

J'espère vraiment qu'à partir de fin septembre, la grande majorité de la population va être vaccinée pour revenir à un semblant de normalité [...] C'est seulement avec le vaccin qu'on va être capable de reprendre certaines activités économiques et culturelles, a-t-elle soutenu.

La mairesse pense déjà à l’après-pandémie pour Montréal. L’un des défis importants sera de revitaliser le centre-ville de la métropole.

Beaucoup disent qu’il n'y aura plus un chat dans les tours de bureaux [...], que ça va être désert. Je ne le crois pas. Je fais partie d'un réseau de grandes villes du monde [...] et je suis la porteuse du dossier de la revitalisation des centres-villes, a-t-elle affirmé.

Un homme masqué passe près d'une pancarte annonçant la clinique.

Une clinique de vaccination a été installée au CHSLD Maimonides, à Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Toutefois, cela ne se fera pas sans injecter des sommes d’argent considérables afin de concevoir des projets structurants pour créer de l’engouement.

Dans le budget que j'ai déposé en novembre, on a décidé d'investir 60 millions pour la relance économique, dont une grande partie pour le centre-ville. C'est du jamais vu pour Montréal, a-t-elle lancé.

Des élections en temps de pandémie?

Le Québec est en année électorale au palier municipal. Les électeurs se rendront aux urnes le 7 novembre, et la mairesse ne croit pas que le vote postal est une option viable.

Montréal et les villes du Québec n’ont pas la capacité de tenir des scrutins par la poste pour la population complète [...] C'est un problème, et moi, je veux que le monde participe aux élections, a-t-elle soutenu.

Valérie Plante est toutefois bien consciente que la pandémie pourrait avoir des répercussions sur le processus électoral.

C'est une période où on va avoir des débats. On veut que les gens puissent entendre les différents candidats et candidates et qu'ils aillent aux urnes. Mais c'est sûr que si ce n'est pas sécuritaire, ça pourra en décourager plus d'un.

L’intégrale de l’entrevue avec Valérie Plante sera présentée dimanche à 11 h (heure de l'est) à l’émission Les coulisses du pouvoir, sur RDI et ICI Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !