•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La troisième édition des courses CRYO commence

Près de 70 participants relèvent le défi virtuel des courses CRYO.

Un homme court sur le lac Saint-Jean. On aperçoit des cabanes au troisième plan.

Le coureur Jean Mathieu s'entraîne pour son défi.

Photo : Avec l'autorisation de photo Gwano

Radio-Canada

Alors que normalement, les coureurs munis d’une lampe frontale, doivent traverser le lac Saint-Jean durant la nuit, l’édition 2021 invite à l’imagination grâce à deux courses.

Cette année, plutôt que de poser pieds sur le lac Saint-Jean, c’est le lac qui se rendra aux participants!, peut-on lire sur le site internet de la course Cryo.

Comme beaucoup d’événements sportifs, les organisateurs de cette course ont dû s’adapter pour continuer de récolter de l’argent pour la Fondation Sur la pointe des pieds, qui a pour mission d'aider les jeunes atteints du cancer.

Plutôt que de parcourir le lac Saint-Jean en pleine nuit, les participants pourront le faire où ils le souhaitent.

Dès l’automne, nous avons décidé d’offrir le lac en cadeau aux participants, de les faire voyager sans pour autant y mettre les pieds. On voulait faire plus que simplement organiser un événement virtuel. On voulait que la région brille et qu’elle s’ancre dans la tête et le cœur des participants pour leur donner envie de revenir nous voir lorsque ce sera possible de le faire , indique le directeur de la fondation Sur la pointe des pieds, Jean-Charles Fortin, dans un communiqué.

Un homme, muni d'une lampe frontale, court.

Un coureur s'entraîne avant le départ officiel de samedi.

Photo : Avec l'autorisation de photo Gwano

Des assortiments de produits locaux ont été remis à tous les participants du 32 km pour qu’ils se replongent véritablement dans l'événement. Des entraînements et des suivis ont aussi été organisés par l’intermédiaire de réunion Zoom pour motiver les troupes.

Selon le site internet, près de 70 courageux participent au défi virtuel pour amasser des fonds.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !