•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 200 millions de doses de vaccin administrées dans le monde

La femme, qui porte deux masques l'un sur l'autre et des lunettes de soleil, se fait vacciner.

Carolyn Fowler, qui travaille pour le District scolaire unifié de Los Angeles, aux États-Unis, reçoit une dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : afp via getty images / Frederic J. Brown

Agence France-Presse

Plus de 200 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont pour le moment été administrées dans au moins 107 pays ou territoires, dont 45 % dans les pays riches du G7.

Ce chiffre est toutefois sous-estimé, car deux grands pays, la Chine et la Russie, n'ont pas communiqué de nouvelles données depuis une dizaine de jours.

Quelque 45 % des injections ont été réalisées dans les pays du G7, qui n'hébergent pourtant que 10 % de la population mondiale.

Ses sept membres (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie et Japon) ont pris vendredi des engagements en faveur d'une meilleure répartition des doses avec les pays pauvres.

Ils ont annoncé qu’ils allaient plus que doubler leur soutien collectif à la vaccination anti-COVID pour atteindre 7,5 milliards de dollars, notamment par le biais du programme onusien COVAX, piloté par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

À ce jour, plus de 9 doses sur 10 (92 %) ont été administrées dans des pays à revenu élevé ou intermédiaire de la tranche supérieure (au sens de la Banque mondiale, un groupe qui ne concentre que 53 % de la population mondiale).

Parmi les 29 pays à faible revenu, seuls la Guinée et le Rwanda ont commencé à vacciner.

Israël est de loin le pays le plus en avance, avec près de la moitié (49 %) de sa population ayant reçu au moins une injection. Un Israélien sur trois (33 %) a même reçu la seconde dose, complétant ainsi le processus de vaccination.

Parmi les autres pays qui ont passé la barre des 10 % de leur population ayant reçu au moins une dose figurent notamment le Royaume-Uni (25 %), Bahrein (16 %), les États-Unis (13 %), le Chili (12 %), les Seychelles (43 %) et les Maldives (12 %).

Au regard du nombre de doses administrées aux Émirats arabes unis, entre 25 % et 50 % de leur population a reçu au moins une injection, mais le pays ne communique pas de chiffre plus précis sur le nombre de personnes concernées.

En valeur absolue, les États-Unis sont en tête, avec 59,6 millions de doses administrées, devant la Chine (40,5 millions au 9 février), le Royaume-Uni, l'Inde et Israël.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !