•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Nordiques revivent au lac Tahoe

« La patinoire sera située sur l'allée du 18e trou du parcours de golf du Edgewood Tahoe Resort, site annuel du American Century Championship depuis 1991 », a précisé la LNH.

« La patinoire sera située sur l'allée du 18e trou du parcours de golf du Edgewood Tahoe Resort, site annuel du American Century Championship depuis 1991 », a précisé la LNH.

Photo : Crédit : Ligue nationale de hockey

Les Nordiques revivront le temps d'un match de la Ligue nationale de hockey (LNH) samedi au lac Tahoe, alors que l'Avalanche du Colorado portera un chandail revisité de la défunte équipe de Québec.

Il faut remonter au 16 mai 1995, soit le dernier match de l'équipe, pour revoir le gilet des Nordiques porté lors d'un match de hockey de la LNH.

Samedi, le mythique chandail renouera avec le hockey professionnel et ce ne sera pas au Centre Vidéotron, mais bien sur la glace d'une patinoire temporaire installée aux abords du lac Tahoe, aux États-Unis, à la frontière entre le Nevada et la Californie.

Le défenseur Bowen Byram, de l'Avalanche du Colorado, porte le chandail.

Le défenseur Bowen Byram, de l'Avalanche du Colorado, porte le chandail lors d'un entraînement.

Photo : Crédit : Avalanche du Colorado

L'Avalanche du Colorado y affrontera les Golden Knights de Las Vegas, sans partisan, à 15 h, heure de l'est, dans le cadre d'un match extérieur de la LNH.

Chandail revisité

Le chandail des Nordiques porté par l'Avalanche fait partie de la série Reverse Retro de la LNH, qui vise à faire le lien entre le passé et le présent d'une l'équipe.

Il sera porté à six occasions durant l'année, dont une première fois, samedi.

Le chandail « reverse retro » sera porté à six occasions durant l'année.

Le chandail « reverse retro » sera porté à six occasions durant l'année, dont une première fois, samedi (archives).

Photo : Crédit : Ligue nationale de hockey

Il comprend l'igloo et la fleur de lys du chandail original des Nordiques, mais avec les couleurs de l'Avalanche du Colorado.

Il y a 25 ans, la 300e victoire de Patrick Roy

Un autre événement associé à la région de Québec a eu lieu il y a 25 ans dans l'ouest des États-Unis. Le 19 février 1996, Patrick Roy devenait le deuxième plus jeune gardien de l'histoire de la LNH à atteindre le cap des 300 victoires en carrière dans un gain de 7 à 5 contre les Oilers d'Edmonton.

Sans dire qu'il avait connu un mauvais match, Roy doit toutefois une fière chandelle à ses coéquipiers issus des Nordiques de Québec pour leur soutien offensif. Avec trois buts et deux passes, Peter Forsberg a mené la charge, alimenté par Joe Sakic, auteur de quatre passes, et Valeri Kamenski, deux buts et deux passes.

Un match particulier pour Jonathan Marchessault

Il s'agit un match particulier pour l'attaquant des Golden Knights de Las Vegas Jonathan Marchessault, qui affrontera le gilet de son enfance.

Originaire de Cap-Rouge, le joueur de 30 ans a aussi joué son hockey mineur avec les Remparts de Québec.

C’est la première équipe que j’ai vraiment aimée. Ça fait partie de mon histoire, a-t-il confié dans une entrevue avec The Athletic.

Mais malgré l'attachement avec le gilet des Nordiques et la Ville de Québec, le frère de Jonathan, Jamie, indique avoir choisi son camp pour le match de samedi : Go Vegas Go, laisse-t-il tomber.

Marc-Andre Fleury et Jonathan Marchessault, des Golden Knights de Las Vegas, se font l'accolade après une victoire contre les Sharks de San José.

La filière québécoise des Golden Knights de Las Vegas : Marc-Andre Fleury et Jonathan Marchessault

Photo : Getty Images / Ethan Miller

D'autres Québécois

Tout laisse entendre que ce sera aussi un Québécois qui défendra la cage des Golden Knights, samedi.

Marc-André Fleury, originaire de Sorel-Tracy, devrait obtenir le départ avec une blessure de Robin Lehner. Il s'agira d'un troisième départ dans le cadre d'un match de la LNH à l'extérieur pour le portier québécois.

Nicolas Roy (Las Vegas) et Samuel Girard (Colorado) devraient aussi disputer le match.

Samuel Girard et Adam Lowry sur la glace pendant un match de hockey.

Samuel Girard (no 49) et Adam Lowry (no 17)

Photo : La Presse canadienne / Fred Greenslade

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !