•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première ronde de vaccination dans les RPA de l’Abitibi-Témiscamingue est terminée

L'entrée principale des installations en hiver.

Les Jardins du patrimoine de Rouyn-Noranda (archives)

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Radio-Canada

La première ronde de vaccination des résidents des résidences privées pour aînés est terminée en Abitibi-Témiscamingue.

Le CISSS-AT poursuit maintenant la vaccination des autres groupes prioritaires, soit les professionnels de la santé et les membres des communautés autochtones.

La directrice régionale de la campagne de vaccination, Katia Châteauvert, est persuadée de pouvoir bientôt commencer la vaccination des personnes de 80 ans et plus.

La campagne de vaccination pourrait toutefois connaître un certain ralentissement dans les semaines à venir.

Une plus grande quantité de doses de vaccin sera envoyée dans les régions de Montréal et de Laval, qui demeurent l'épicentre de la pandémie au Québec.

Dans notre établissement, on a participé à la décision de prioriser les régions où la situation épidémiologique rend la vaccination plus urgente. Donc, effectivement, il va y avoir un ralentissement, mais ce qu’on a comme information, c’est qu’à partir de la mi-mars, on va commencer à recevoir des vaccins, affirme Katia Châteauvert.

Bilan vendredi

Par ailleurs, la santé publique a rapporté deux nouveaux cas en Abitibi-Témiscamingue au cours des 24 dernières heures, tous deux dans la MRC Abitibi.

La région compte maintenant 53 cas actifs. La santé publique invite la population à respecter la bulle familiale tout en profitant des joies de l’hiver au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !