•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 42e compétition Cégeps en spectacle est annulée

Une salle vide.

Une soixante de Cégeps participaient, encore cette année, à la compétition.

Photo : ICI Radio-Canada/Boris Firquet

Radio-Canada

Le Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ) a annoncé, jeudi, que les 42es Cégeps en spectacle étaient annulés.

Dans son communiqué de presse, le RIASQ évoque l'absence d'assouplissement des autorités de la santé publique, qui rendent impossible la tenue des prochaines étapes du concours (finales régionales et finale nationale).

L'organisation indique qu'elle avait opté pour une captation sur scène, mais à huis clos, des prestations étudiantes afin d'assurer une qualité uniforme des numéros présentés et ainsi offrir une chance équivalente à tous les participants et participantes de mettre leur talent à profit. Cette solution n'aurait toutefois pas été acceptée par la santé publique.

On pensait qu'on procédait de la bonne façon. La directive de la santé publique qui est émise, c'est que les activités parascolaires en présentiel sont interdites. Au niveau de la santé publique, Cégeps en spectacle est une activité parascolaire, donc ils nous ont demandé d'arrêter nos capitations vidéo, a expliqué Maxime Burgoyne Chartrand, directeur général du RIASQ, en entrevue à l'émission Le 15-18.

Ce dernier a déploré une certaine iniquité, en évoquant le fait que plusieurs captations de spectacles professionnels ont été autorisées depuis le début de la pandémie.

Les étudiants de niveau collégial sont encore une fois pris en otage.

Maxime Burgoyne Chartrand

Il souligne que les arts de la scène offrent une porte de sortie aux jeunes, dans un contexte où il y a actuellement beaucoup de détresse chez les cégépiens et cégépiennes.

Au moment de publier, il n'avait pas été possible de recueillir de commentaire de la part des autorités compétentes.

Le RIASQ précise que loin de baisser les bras, il travaille déjà sur des idées pour saluer le talent des collégiens et collégiennes qui devaient participer à Cégeps en spectacle et le mettre en lumière.

Avec les informations de Catherine Richer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !