•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le numéro d'une ligne érotique dans une lettre gouvernementale aux voyageurs

Le numéro de téléphone d'une ligne érotique a été publié par erreur dans une lettre du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le numéro de téléphone d'une ligne érotique a été publié par erreur dans une lettre du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Le ministère de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick a présenté ses excuses jeudi après le signalement d'une faute de frappe dans une lettre envoyée aux voyageurs à la frontière. Le numéro de téléphone sans frais indiqué dirigeait vers une ligne téléphonique érotique.

La lettre, envoyée aux résidents de Listuguj et de Pointe-à-la-Croix plus tôt ce mois-ci contenait des renseignements sur les enregistrements de voyage pour les personnes qui traversent fréquemment la frontière.

Le document conseillait à tous ceux et celles qui avaient des questions en la matière de contacter le gouvernement au numéro de téléphone sans frais indiqué.

Plusieurs résidents de Listuguj ont été estomaqués quand ils ont été accueillis par la voix féminine préenregistrée de la ligne téléphonique America's Hottest Talkline.

Bienvenue à la ligne érotique la plus chaude en Amérique! Des gars et des filles sexy vous attendent. Mesdames, pour parler à des gars intéressants et excitants, appuyez sur le 2 maintenant.

Message préenregistré de la ligne érotique America's Hottest Talkline

La responsable des communications de la Première Nation de Listuguj, Hilary Barnaby, a dit jeudi qu'elle connaissait plusieurs résidents qui avaient composé le numéro.

Selon elle, les réactions allaient de l'embarras au rire.

Une erreur embarrassante, mais compréhensible

Je comprends comment ça peut arriver, a relativisé Mme Barnaby. Ils ont tout simplement transposé le bon numéro 1-833, mais avec le mauvais code sans frais. Mais malheureusement, cette erreur discrédite un peu toute la lettre.

Une porte-parole du gouvernement provincial, Coreen Enos, affirme que la lettre a été envoyée à 140 résidents de Listuguj et de Pointe-à-la-Croix le 2 février.

Elle explique que la coquille est une faute de frappe qui n'a pas été identifiée jusqu'à ce que les lettres soient envoyées.

Le ministère de la Sécurité publique a depuis envoyé de nouvelles lettres aux destinataires en expliquant l'erreur et en indiquant le bon numéro de téléphone, le 1 833-948-2800.

Nous regrettons cette erreur et toute la confusion qu'elle a pu causer.

Ce n'est pas la première fois que la ligne téléphonique America's Hottest Talkine reçoit des appels qui ne lui sont pas destinés.

Durant l'ouragan Irma, en 2017, plusieurs médias américains avaient signalé la même faute de frappe dans un tweet de l'Association fédérale des mesures d'urgence, aux États-Unis.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !