•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte à rebours est commencé pour les Jeux du Canada à l'Île-du-Prince-Édouard

Un athlète du Manitoba avec une médaille autour du cou est hissé sur les épaules de quelqu'un d'autre pendant la cérémonie de clôture.

De jeunes athlètes à la cérémonie de clôture des Jeux d'hiver du Canada le 1er mars 2015 à Prince George, en Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Le compte à rebours est commencé pour les organisateurs des prochains Jeux d’hiver du Canada. Quelque 3600 athlètes et entraîneurs de toutes les provinces et de tous les territoires sont attendus à l'Île-du-Prince-Édouard du 18 février au 5 mars 2023.

À deux ans jour pour jour de la date prévue de la cérémonie d’ouverture à Charlottetown, les organisateurs ont dévoilé jeudi le logo du grand rendez-vous sportif, et s’appliquent déjà à recruter les bénévoles dont ils auront besoin pour accueillir les athlètes de partout au pays.

Ils sont à la recherche de 5000 bénévoles, a indiqué Jeannette Arsenault, la vice-présidente cérémonies et culture des Jeux d’hiver du Canada 2023.

Mme Arsenault convoite en particulier les gens qui parlent français. On a besoin des [bénévoles] bilingues dans toutes les sections, a-t-elle mentionné jeudi.

Jeannette Arsenault en entrevue par webcam devant une affiche du logo des Jeux du Canada.

Jeannette Arsenault, vice-présidente cérémonies et culture des Jeux d’hiver du Canada 2023, en entrevue le 18 février 2021.

Photo : Radio-Canada

Jeannette Arsenault a bon espoir qu’en 2023, la pandémie soit dans le rétroviseur. Les organisateurs des Jeux planifient un événement où les rassemblements sont de nouveau possibles. Nous autres, on se prépare à ce que tout soit ouvert dans deux ans, dit-elle.

Célébrations des cultures

En plus des compétitions dans une vingtaine de sports, les Jeux d’hiver du Canada promettent quelque 150 événements festifs, qui se tiendront aux quatre coins de l’île et célébreront les cultures qui cohabitent dans la province : anglophone, francophone et autochtones.

La préparation de ces événements commence sans plus tarder. Des groupes de discussion seront consultés dès la semaine prochaine, explique Jeannette Arsenault.

Ils permettront de savoir ce que la population désire comme célébrations, quelle est l’histoire qu’on veut conter à tout le monde, dit-elle.

Des gens en bordure de la piste de patinage de vitesse brandissent des drapeaux du Nouveau-Brunswick pour encourager un patineur.

Les compétitions de patinage de vitesse sur longue piste auront lieu à Halifax, sur l'anneau de glace construit pour les Jeux du Canada en 2011.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Selon la société hôtesse des Jeux d'hiver du Canada 2023, il s’agira du plus grand événement organisé dans l'histoire de l'Île-du-Prince-Édouard.

Les compétitions et festivités auront lieu dans tous les coins de l’île. Des athlètes s’aventureront même ailleurs dans les Maritimes, puisque le patinage de vitesse sur longue piste aura lieu en plein air à l’Oval d’Halifax, l’anneau de glace créé pour les Jeux du Canada en 2011. Des compétitions de ski auront également lieu à Crabbe Mountain, au Nouveau-Brunswick.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture auront lieu à Charlottetown, où sera situé le village des athlètes.

Jeudi, l’organisation des Jeux du Canada 2023 a aussi annoncé un partenariat avec la Société des loteries de l’Atlantique, qui devient le principal commanditaire de l’événement.

Avec des renseignements de François LeBlanc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !