•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Université Laval : des classes en personne et en ligne cet automne

Le campus de l'Université Laval à Québec en hiver.

Le campus de l'Université Laval (archives).

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguere

L’Université Laval tentera d’offrir un maximum de flexibilité aux étudiants à la session d’automne 2021 avec un mélange de cours offerts en classe, en ligne et en mode hybride.

La direction s’attend à pouvoir accueillir davantage d’étudiants sur le campus, bien qu’il soit encore difficile de faire des projections compte tenu de la pandémie de COVID-19.

L'automne c'est dans six mois. Vous vous souvenez que le gouvernement nous annonce aux deux semaines des modifications, ça veut dire qu'ils ont la chance de revenir au moins 12 fois dans cette période-là, illustre le vice-recteur René Lacroix.

L’université se prépare donc à tous les scénarios et promet aux étudiants qui préfèrent les cours en ligne qu’ils pourront conserver ce mode d’apprentissage tout en assurant à ceux qui souhaitent revenir en classe qu’il sera possible de le faire. On va faire les deux. Et on va être bons à faire les deux parce qu'on en a fait la démonstration cette année, renchérit la rectrice Sophie D’Amours.

Sophie D'Amours est la rectrice de l'Université Laval.

La rectrice de l'Université Laval, Sophie D'Amours (archives).

Photo : Radio-Canada

Déjà, depuis que le gouvernement a permis le retour de 50 % des étudiants sur le campus, les pavillons de l’Université Laval sont plus animés qu’au cours des derniers mois. Le coordonnateur à la COVID-19 René Lacroix est incapable de chiffrer le nombre d’étudiants qui sont de retour, mais il note une certaine recrudescence des étudiants sur le campus.

L’université travaille toujours à déployer les mesures sanitaires qui permettront à davantage d’étudiants de revenir en classe. Un premier lot de 100 000 masques de procédures est arrivé et les distributeurs automatiques doivent être installés au début de la semaine prochaine.

On va implanter tout ça dans les prochains jours, principalement au retour de la semaine de lecture, précise René Lacroix.

Inscriptions en hausse

La rectrice Sophie D’Amours a aussi profité de l’occasion pour dresser le bilan des trois sessions 2020-2021.

Les inscriptions ont augmenté de 10 % par rapport à l’année précédente pour un total de 55 000 étudiants. À l’automne 2020, le nombre d’étudiants qui ont abandonné un cours ou plus a également chuté de 10 %.

Selon un sondage de l’université, 87 % des finissants ont réussi à se trouver un emploi dans leur domaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !