•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'éclosion qui a fait 71 morts dans un foyer pour aînés en Ontario

L'entrée du foyer de soins Roberta Place.

L'éclosion au foyer pour aînés Roberta Place a finalement été contenue.

Photo : Evan Mitsui

Radio-Canada

Une éclosion de COVID-19 liée au variant britannique aura finalement emporté plus de la moitié des résidents du centre de soins de longue durée Roberta Place, à Barrie, au nord de Toronto.

La santé publique avait déclaré une éclosion il y a six semaines au foyer pour aînés.

Au total, 70 des 129 bénéficiaires sont morts (67 cas confirmés de COVID-19 et 3 cas probables), selon la santé publique.

Par ailleurs, 105 employés du foyer, 7 travailleurs partenaires et 5 proches aidants ont contracté le virus, y compris un qui en est mort.

Parmi les infections : 87 cas confirmés du variant britannique. La santé publique ajoute qu'au moins 47 contacts secondaires des résidents et employés infectés ont aussi été touchés par la mutation B.1.1.7 du coronavirus.

L'avis d'éclosion à Robert Place a finalement été levé jeudi, ce qui signifie qu'aucune nouvelle infection n'y a été recensée au cours des 14 derniers jours.

Le variant [B.1.1.7] a causé une perte énorme et de la maladie parmi nos résidents et les membres de notre équipe; l'éclosion a été extrêmement difficile à contenir et à vaincre, peut-on lire dans un communiqué de l'établissement.

Le président de Roberta Place, David Jarlette, décrit la fin de l'éclosion à la fois comme une source de réjouissance et de réflexion.

Nous continuons à porter dans nos pensées et nos prières tous ceux qui ont été touchés par la tragédie liée à cette éclosion et le caractère agressif et sans merci du variant qui en est responsable.

Une citation de :David Jarlette, président de Roberta Place

Malgré la fin de l'éclosion, le centre de soins de longue durée indique qu'il maintient son protocole de prévention accrue des infections.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !