•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : Labeaume n'est pas ouvert aux changements, dit Legault

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
François Legault en conférence de presse.

François Legault fixe les règles du jeu pour la semaine de relâche.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre François Legault critique le « manque d'ouverture » du maire de Québec, Régis Labeaume, pour expliquer l'intention de la Coalition avenir Québec (CAQ) de modifier le trajet du tramway à Québec.

Hier, la CAQ a annoncé qu'elle proposerait un nouveau tracé du tramway à l'administration Labeaume pour son projet de réseau de transports structurant.

Régis Labeaume n'est pas ouvert à aucun changement. Il y a eu des discussions pour certains changements au tramway, mais il n'avait pas d'ouverture du côté de Régis Labeaume, a mentionné le premier ministre, jeudi.

Le premier ministre confirme du même coup que la CAQ présentera un trajet qui répond mieux aux banlieues de Québec. On va le présenter éventuellement à Régis Labeaume, mais on pense qu'actuellement on peut bonifier le projet.

En même temps que le 3e lien?

Le premier ministre n'exclut pas que le nouveau tracé soit présenté en même temps que le projet du troisième lien entre les deux rives de Québec.

Le troisième lien, on pourrait être prêt à l'annoncer dépendamment du réseau structurant du tramway. On veut que les deux projets soient intégrés, a répondu le premier ministre.

Ce qui nous empêche actuellement de présenter le tunnel Québec-Lévis, c'est la finalisation du trajet du tramway et du réseau structurant à Québec.

François Legault

Legault n'exclut pas non plus la possibilité de modifier l'enveloppe budgétaire de son gouvernement consacrée au projet de réseau structurant. On est en train de regarder comment on peut mieux desservir les banlieues. Idéalement, on voudrait respecter l'enveloppe budgétaire, mais il y a des évaluations qui sont faites actuellement.

Ingérence?

Le premier ministre s'est également défendu de faire preuve d'ingérence en proposant son propre trajet à la Ville de Québec.

François Legault répond que le gouvernement a déjà travaillé de concert avec des municipalités dans plusieurs projets de transports en commun, de même qu'avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.

À un moment donné, je pense qu'on dessert les citoyens. On a une responsabilité et n'oublions pas que le gouvernement du Québec finance quand même 1,8 milliard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !