•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saguenéens s'inclinent en tirs de barrage contre les Huskies à Québec

Des joueurs de hockey bataillent pour la rondelle dans une aréna vide.

Les Saguenéens affrontaient les Huskies au Centre Vidéotron.

Photo : LHJMQ, Jonathan Roy

Après une quarantaine de 14 jours, les joueurs des Saguenéens de Chicoutimi n'étaient pas trop rouillés, mais ils se sont inclinés 2-1 en tirs de barrage face aux Huskies de Rouyn-Noranda lors d'un match disputé au Centre Vidéotron à Québec.

Le match s'est joué après les 65 minutes règlementaires. Lors de la fusillade, c'est finalement un but de Mathieu Gagnon qui a donné la victoire à Rouyn-Noranda.

Les Sags n'avaient pas joué depuis leurs deux matchs face aux Tigres de Victoriaville les 30 et 31 janvier à Chicoutimi. Comme cinq cas de COVID-19 avaient été répertoriés chez les Tigres, les Saguenéens avaient dû suspendre leurs activités pour une période de deux semaines, où heureusement aucun cas positif n'a été répertorié.

Il s'agissait du sixième match des Saguenéens à se rendre en prolongation sur les 11 derniers.

L'entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot, avait de bons mots pour ses adversaires. On ne jouait pas contre des pieds de céleri, a-t-il d'abord dit en conférence d'après-match. [...] Peut-être que les Sags commençaient à être un peu fatigués en troisième période.

Pour sa part, l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, était satisfait de la performance de son club. On sort d'une quarantaine de 14 jours. 14 jours pour ces jeunes-là, c'est comme si on avait 20 joueurs qui étaient blessés. Et il y en a là-dedans qui en ont fait deux. Lafrance (Félix) c'était son premier match de hockey depuis le mois de novembre. Il y en a qui en ont fait deux consécutives, il y en a qui en ont fait une en revenant du Championnat du monde, ils ont joué deux trois matchs avant une autre quarantaine. À un moment donné, on ne peut pas non plus leur demander d'être parfaits après des séquences comme ça, a-t-il exprimé.

Le fil du match

Pierrick Dubé avait ouvert la marque pour Chicoutimi en milieu de deuxième période. Il a récupéré un retour de lancer de Dawson Mercer. Hendrix Lapierre a récolté l'autre mention d'aide.

Dominés 34-12 au chapitre des lancers à ce moment-là, les Huskies ont créé l'égalité en milieu de troisième période par l'entremise de William Rouleau lors d'une poussée à deux contre un.

Un joueur contrôle la rondelle devant le gardien.

Le gardien des Saguenéens, Alexis Shank, a été plus occupé en fin de match.

Photo : LHJMQ, Jonathan Roy

En fin de troisième période, les Huskies n'ont pu profiter d'un cinquième avantage numérique, où le gardien des Saguenéens, Alexis Shank, s'est signalé avec un déplacement latéral efficace. Dans la dernière minute, Dawson Mercer a raté une belle chance de marquer. Cette période a été plus équilibrée avec 12 lancers de chaque côté.

Lors de la période de prolongation, l'attaquant Xavier Bouchard a bénéficié d'un tir de pénalité après avoir été accroché par Karl Boudrias. Il a cependant frappé la barre horizontale. Alexis Shank a ensuite brillé de nouveau lors d'une poussée à deux contre un des Huskies quelques secondes plus tard.

Jeudi, les Sags se frotteront aux Voltigeurs de Drummondville à partir de 19 h. Par la suite, un autre événement en environnement protégé aura lieu au Centre Georges-Vézina du 27 février au 7 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !