•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

200 nouvelles embauches au centre fiscal de Shawinigan en raison de la pandémie

Le mot Canada sur la façade extérieure du centre fiscal, son stationnement et son entrée, situé dans le secteur Shawinigan-Sud, en hiver.

Le Centre national de vérification et de recouvrement de l'Agence du revenu du Canada, à Shawinigan (Archives)

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

La Prestation canadienne d'urgence (PCU) et les autres programmes créés durant la pandémie demandent plus de travail aux vérificateurs d'impôts et suscitent également plus de questions de la part des contribuables.

Radio-Canada a appris que cette surcharge sera bénéfique pour la Mauricie. Environ 200 emplois additionnels seront créés au Centre national de vérification et de recouvrement (CNVR) situé à Shawinigan.

Les postes seront bientôt affichés. Le salaire offert variera entre 52 000 $ et 58 000 $ selon le niveau de service, indique le Syndicat des employés de l'impôt local 1005, pour le CNVR à Shawinigan.

Le président du syndicat, Patrick Bertrand, croit que ces nouveaux employés ont de bonnes chances de rester dans l'organisation de façon permanente.

Nous, on a extrêmement confiance qu’avec les retraites prévues, en plus des nouveaux programmes qu’on administre, que ces gens-là vont avoir accès à une permanence assez facilement, affirme-t-il.

Pour écouter l'entrevue du président du Syndicat des employés de l'impôt local 1005, Patrick Bertrand, à l'émission En direct, cliquez ici.

Affiche extérieure qui annonce le centre fiscal du secteur Shawinigan-Sud, en hiver.

Près de 1500 personnes travaillent au Centre national de vérification et de recouvrement, situé dans le secteur Shawinigan-Sud.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Selon le syndicat, ces nouveaux employés pourraient être affectés au centre d’appels de la gestion des créances et du recouvrement, au service de la vérification de l‘identité ou encore à celui du recouvrement.

Les employés embauchés effectueront du télétravail, ce qui ne garantit donc pas que ces quelque 10 millions de dollars de masse salariale additionnelle profiteront uniquement à la région.

Actuellement, un peu plus de 1400 personnes travaillent au Centre national de vérification et de recouvrement de Shawinigan, selon le Syndicat des employés de l'impôt du CNVR qui indique que la masse salariale représente 63 millions de dollars.

Dans l’avenir, pour nous, à Shawinigan, ça va continuer à vraiment bien aller, croit le président du syndicat, Patrick Bertrand.

D’après les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !