•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Toronto FC en préparation pour une autre saison inhabituelle

Un joueur de soccer lors d'un match disputé sur une surface synthétique à l'intérieur

Le Toronto FC a entamé sa préparation sur l'un de ses terrains couverts au nord de Toronto.

Photo : Twitter/Toronto FC

Les joueurs du Toronto FC ont lancé leur camp préparatoire, mercredi, au complexe d'entraînement de l'équipe, avec une autre saison inhabituelle qui se profile à l'horizon.

Contrairement aux années antérieures, la formation s'entraînera exclusivement au Canada, a précisé l'entraîneur-chef Chris Armas. Les joueurs n'auront donc pas la chance de retrouver le chaud soleil de la Floride ou de la Californie où ils sont allés parfaire leur préparation par le passé.

Ç'a beaucoup de sens pour nous de garder les joueurs près de leur famille, dans leur zone de confort, avant qu'on entame l'année, a dit Armas. On veut éviter de leur ajouter le stress des déplacements dès le départ.

Ce qui retient l'équipe au pays, ce ne sont pas seulement les restrictions aux voyages toujours en vigueur au Canada, mais aussi la tenue d'un match de la plus haute importance en mars.

Avant même de donner le coup d'envoi à sa saison, le Toronto FC prendra part à la finale du championnat canadien, pour laquelle il s'est qualifié l'an dernier. La date du match n'est pas encore connue, mais il sera disputé avant le 6 avril.

On nous parle de la mi-mars, de la fin mars. On va se préparer comme on peut, a mentionné l'entraîneur. On va tenter de faire les choses en accéléré pendant la présaison tout en gardant en tête que les joueurs ne sont pas tous au même niveau physiquement à cause de la quarantaine.

L'équipe se dit prête à ne jouer que des matchs intra-équipe. Le CF Montréal se serait toutefois offert pour la tenue d'un match préparatoire, une option qui sera étudiée avec attention.

Un déménagement temporaire de plus en plus probable

Si les joueurs du Toronto FC se préparent pour la prochaine saison de la MLS au Canada, l'équipe ne risque pas d'y disputer ses premiers matchs locaux. Le président de l'organisation, Bill Manning, a confié au Toronto Sun que la direction étudie ses options au sud de la frontière.

Vue d'ensemble du stade vide.

Le Raymond James Stadium est le domicile des Buccaneers de Tampa Bay, dans la NFL.

Photo : Getty Images / Mike Ehrmann

La région de Tampa, où les Raptors ont posé leurs valises, serait notamment dans la mire de l'organisation, selon ce que rapporte le Tampa Bay Times.

L'entraîneur-chef Chris Armas n'a pas souhaité commenter la situation, mercredi. L'organisation non plus.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, ne s'était pas montré optimiste, la semaine dernière, à l'effet que les équipes canadiennes puissent entamer la nouvelle saison dans leurs marchés respectifs. L'an dernier, la fermeture de la frontière canado-américaine avait contraint le Toronto FC à élire domicile à East Hartford, au Connecticut.

Le capitaine Michael Bradley ne veut pas voir un autre déménagement temporaire comme une excuse.

Je ne veux pas entendre que c'est plus difficile pour moi, pour le TFC ou les équipes canadiennes. Je suis tanné de la sympathie et des excuses. On comprend la situation. C'est pareil pour tout le monde. Rien n'est simple, il n'y a pas de réponses faciles, a expliqué celui qui en sera à une huitième saison à Toronto.

Les collègues de Chris Armas enfin connus

L'équipe a aussi dévoilé le nom des entraîneurs qui formeront le personnel de Chris Armas. Javier Perez et Ian Russell en feront partie.

Ewan Sharp, qui a travaillé avec Armas au sein des Red Bulls de New York ces quatre dernières années, le rejoint aussi à Toronto.

Le nouvel entraîneur-chef a aussi retenu les services de Jon Conway, qui s'occupera des gardiens pour une huitième année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !