•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Boule Noire : la soul, le disco et le rhythm and blues en français

Boule Noire derrière un micro qui chante en jouant des percussions.

Le chanteur Boule Noire (George Thurston) à l'émission « Vedettes en direct », le 20 septembre 1977.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chanteur Georges Thurston, alias Boule Noire, est l'un des premiers Noirs à apparaître à la télévision au Québec. Ses chansons aux paroles résolument positives et aux rythmes soul et disco détonnaient dans le paysage musical québécois des années 1970.

Georges Thurston voit le jour en 1951 à Bedford en Montérégie. Abandonné à la naissance par ses parents, il grandira en orphelinat et dans de multiples foyers d’accueil. Son amour de la musique et son humour décapant seront pour lui des atouts précieux pour passer à travers sa tumultueuse enfance.

C’est adolescent, alors qu’il vit à Saint-Jérôme, qu’il commence à s’intéresser à la musique.

Doté d’un grand sens du rythme, il apprend avec aisance le piano, la batterie, la guitare et la basse. Il forme avec des amis le groupe Les Zinconnus.

Entre 1970 et 1975, il jouera aux côtés de nombreuses vedettes : Robert Charlebois, Nanette Workman, Michel Pagliaro, Donald Lautrec, Claude Dubois, etc. Il compose également les succès du groupe Toulouse, auquel appartient la chanteuse Judi Richards.

En 1976, il sort de l’ombre et offre son premier album intitulé Boule Noire.

« Boule au départ, c’est une histoire de groupe. Évidemment, avec les cheveux que j’avais, ils ont dit on va appeler ça "Boule Noire". Georges Thurston pour le public, ça se prononçait mal. Alors tout le monde a commencé à m’appeler Boule Noire. »

— Une citation de  Boule Noire

La chanson Aimes-tu la vie? propulsera sa carrière. On peut l’entendre ici dans cet extrait de l’émission Vedettes en direct du 20 septembre 1977.

Vedette en direct, 20 septembre 1977

Souvent associé au disco, Georges Thurston emprunte pourtant beaucoup plus de sonorités à la soul et au rhythm and blues.

Dans les années 1970, chanter dans ce genre musical en français n’était pas commun.

« C’était l’époque acoustique, l’époque de Beau dommage, Octobre, Harmonium. Alors, je détonnais. La chanson française de ce style-là, il n’y en avait pas. »

— Une citation de  Boule Noire

Georges Thurston n’est pas le premier chanteur noir à faire sa marque au Québec, avant lui, Pierre Perpall visitait déjà les plateaux de télévision.

En entrevue avec Jacques Lemieux à l’émission Téléjeans le 9 juin 1979, Boule Noire parle des particularités de sa musique.

Téléjeans, 9 juin 1979

En 1979, le chanteur fait un duo avec Nanette Workman. Aimer d'amour trône rapidement au sommet des palmarès. Produite par Tony Roman, la chanson est la version française d'un air de Leo Sayer, Easy to Love.

Aimer d’amour aura deux vies. De l’autre côté de l’Atlantique, la chanson deviendra un immense succès. Les Français découvriront la mélodie plus d’une décennie plus tard, en 1991. La chanson joue d’abord dans les discothèques parisiennes, puis les gens commencent à la demander à la radio. L’album sera certifié double disque d’or.

C’est ce que Boule Noire explique à l’animatrice Christiane Charette le 6 mai 1998. Une entrevue durant laquelle il commente avec humour son style vestimentaire de l’époque disco.

Christiane Charette en direct, 6 mai 1998

Boule Noire s’est beaucoup produit en France, mais aussi aux États-Unis. Il a joué avec les musiciens d’Aretha Franklin et a même enregistré un disque reggae en 1981 dans la maison de Bob Marley en Jamaïque, Boule Noire reggae.

Il présente quelques souvenirs de cette vie bien remplie, le 4 août 2006, à la journaliste Catherine Gauthier.

Séquences de tournage, 4 août 2006

Des photos et coupures de journaux ornent les murs de son studio d’enregistrement. Boule Noire a mené sa carrière par amour de la musique sans vraiment se soucier ni des succès ni des échecs.

« Je n’ai jamais voulu faire plus d’étincelles que ça. Le disco était déjà tellement étincelant que je n’avais pas besoin de courir après le vedettariat. »

— Une citation de  Boule Noire

Au moment de l’entretien, le chanteur se sait déjà atteint d’un cancer colorectal. Malgré 21 traitements de chimiothérapie, Boule Noire a lancé un album de 17 chansons en 2006, Last call, dernier rappel. Un titre choisi avant l’annonce de la maladie.

Georges Thurston est décédé le 18 juin 2007 à l’âge de 55 ans.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.