•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des résultats de dépistage en 8 heures pour l'industrie du film

Deux personnes dans un laboratoire.

Le laboratoire Omega permet à une importante compagnie de production cinématographique en Colombie-Britannique d'obtenir des résultats de tests de dépistage de la COVID-19 en quelques heures.

Photo : Offert par Laboratoire Omega

Radio-Canada

En Colombie-Britannique, l’industrie cinématographique a accès à des tests rapides de dépistage du virus qui cause la COVID-19. Les résultats des analyses réalisées par un laboratoire de Coquitlam sont généralement disponibles en moins de 8 heures, ce qui permet à l'industrie de poursuivre la production de films de manière plus sécuritaire.

Le laboratoire américain Omega a ouvert une succursale en Colombie-Britannique à la fin du mois de janvier. Il est possible d’y obtenir le résultat d'un test de dépistage du SRAS-CoV-2 8 heures après un prélèvement nasal. Les résultats des tests de dépistage effectués par la province peuvent se faire attendre jusqu'à 72 heures.

Nous assurons les tests pour une compagnie de production de film et nous avons également commencé à recueillir les informations pour d’autres groupes qui souhaitent augmenter la vitesse de testage, explique le directeur marketing aux laboratoires Omega, Kyle Hicks.

Il refuse toutefois de divulguer de quelle compagnie de production il s’agit, indiquant seulement faire affaire avec une importante entreprise que beaucoup de gens reconnaîtraient.

Chaque test rapide coûte entre 150 $ et 165 $ aux entreprises qui font affaire avec Omega.

Trois personnes travaillent sur un plateau de tournage en portant un masque.

Plusieurs tournages ont dû être interrompus dans la métropole, notamment en raison du temps nécessaire pour obtenir les résultats de tests de dépistage.

Photo : Radio-Canada

En octobre, plusieurs productions télévisuelles ont dû être suspendues en raison du temps nécessaire pour obtenir le résultat de tests de dépistage du virus qui cause la COVID-19. L’industrie était donc à la recherche d’une meilleure solution pour assurer la sécurité des travailleurs et de leur famille.

Le temps, c’est de l’argent. Les productions sont déjà difficiles sans pandémie. […] Maintenant, plus les résultats sont disponibles rapidement, plus vite les gens peuvent retourner au travail, explique Kyle Hicks.

Ces tests rapides, réalisés par un laboratoire privé, ne sont pas accessibles à l’ensemble de la population, mais l’entreprise espère tout de même parvenir à aider les autorités sanitaires de la province à limiter la propagation du virus.

Dans l’industrie du film, nous testons des personnes qui ne présentent aucun symptôme. Donc, ce ne sont pas des gens qui iraient habituellement se faire tester. Par contre, cela veut aussi dire que nous arrivons à identifier certaines personnes asymptomatiques qui peuvent propager le virus, souligne le directeur médical du laboratoire de Coquitlam, Gio Miletto.

Depuis qu'il a ouvert ses portes à la fin du mois de janvier, le laboratoire a repéré une poignée de personnes asymptomatiques, mais porteuses du virus responsable de la COVID-19. Ces personnes se sont alors isolées. Les informations sont ensuite envoyées aux autorités sanitaires de la province.

Un besoin d'équipement

Pour le moment, seule une compagnie de production cinématographique bénéficie de ces tests rapides, mais les laboratoires Omega se disent prêts advenant un besoin plus grand.

S’il y a une demande pour assez de tests, nous pouvons rapidement construire un second laboratoire au Canada, assure le directeur du marketing.

Le plus grand défi réside cependant dans l’accès à de l’équipement de protection, tel que des masques ou du désinfectant pour les mains pour le personnel des laboratoires.

L’équipement nécessaire pour effectuer les tests de dépistage est particulièrement difficile à obtenir pour tous les laboratoires, dit Kyles Hicks.

Avec les informations d’Yvette Brend

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !