•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On va marcher avec le B-boy Yvon Soglo dans le marché By

Des créateurs de l'Outaouais et de l'est ontarien nous font découvrir les lieux extérieurs qui les inspirent le plus dans la grande région de la capitale nationale.

Yvon Soglo, souriant.

Le chorégraphe et danseur Yvon Soglo, alias Crazy Smooth.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chorégraphe et danseur Yvon Soglo, alias Crazy Smooth, rend hommage cette semaine aux rues, ruelles et stationnements, ces lieux qui, aussi banals semblent-ils a priori, peuvent inspirer de grandes choses.

En fondant la compagnie Bboyizm, Yvon Soglo désirait partager l’héritage de la danse de rue appelée B-boying et faisant partie intégrante de la culture noire depuis les années 1970. Originaire du secteur Aylmer, celui qui se fait appeler Crazy Smooth est devenu l’un des meilleurs danseurs de rue au Canada, parcourant les salles et les festivals des quatre coins du pays.

S’il enflamme aujourd’hui les grandes scènes, Yvon Soglo témoigne de l’importance des lieux publics comme fondement même du style de danse. La démarche artistique de ses créations s’enracine dans la culture hip-hop, trouvant ses origines dans les rues et les recoins parfois cachés de la ville.

Pour Crazy Smooth, une ruelle passante ou un grand stationnement vide devient un terrain de jeu aux possibilités infinies : parfois, c’est le lieu qui dicte la création, mais d’autres fois, c’est le hasard qui occasionne une rencontre entre un rythme qui se met à jouer et le corps qui y répond spontanément.

Le danseur et chorégraphe nous propose de nous ouvrir au paysage urbain du centre-ville d’Ottawa pour mieux nous approprier l’espace public.

S'approprier les espaces urbains

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !