•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de résidence pour aînés du Groupe Fari à Rimouski prend forme

Un plan montre le bâtiment en trois dimensions.

Ce plan a été présenté lors d'une présentation publique du projet qui s'est tenue pendant la séance du conseil municipal lundi soir.

Photo : Ville de Rimouski

La résidence pour aînés du Groupe Fari qui pourrait être construite sur la rue des Flandres à Rimouski doit compter 116 logements et 56 chambres. Le projet a été présenté en détail lundi soir lors de la séance du conseil municipal.

Cette présentation publique du projet était nécessaire pour obtenir l'approbation de la demande de projet particulier de construction soumis par le Groupe Fari.

Selon les plans proposés, le bâtiment comportera quatre ailes, dont la hauteur varie de quatre à six étages.

Un plan de la future résidence pour aînés.

Le projet pourrait ressembler à ceci. Le bâtiment serait alors construit en quatre ailes de différents niveaux.

Photo : Ville de Rimouski

Une partie des unités d'habitation doivent être destinées à des aînés autonomes, alors que d'autres seront conçues pour accueillir des personnes en perte d'autonomie.

La nouvelle construction serait aussi assortie de 84 espaces de stationnement.

Des brise-vue, soit des arbres, doivent être installés de manière à séparer le nouveau bâtiment du secteur résidentiel de la rue Isidore-Soucy. Cela fait partie des conditions pour que le projet obtienne l'aval de la Ville.

Un point jaune situe le projet sur une carte de Rimouski.

Le projet de résidence pour aînés du Groupe Fari doit prendre place à cet emplacement, sur la rue des Flandres, à Rimouski.

Photo : Ville de Rimouski

Le maire de Rimouski, Marc Parent, a expliqué que ces logements doivent être abordables. Selon lui, il s'agit d'une bonne nouvelle surtout compte tenu du taux d'inoccupation des logements qui est très bas dans la région.

Ce projet-là [...] vise une clientèle, ce n'est pas une clientèle haut de gamme, c'est vraiment une clientèle avec des moyens financiers raisonnables. Je pense que c'est vraiment un beau projet.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Selon le maire, les travaux pourraient se mettre en branle au printemps.

Les citoyens disposent maintenant d'une période de 15 jours pour faire connaître leurs commentaires.

À la suite de cette période de consultation publique menée par écrit en raison de la pandémie, les dernières étapes en vue de l'autorisation de la construction de cet immeuble pourront être franchies.

En cumulant les différents projets de construction qui doivent débuter dans les prochains mois comme celui de la conversion des bâtiments des Sœurs du Saint-Rosaire ou ceux de La Logerie, le maire estime que 250 unités d'habitation pourraient s'ajouter au parc locatif de Rimouski en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !