•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les objectifs de vaccination des Autochtones ne sont pas atteints en C.-B.

Une main tient une fiole et une seringue.

Un travailleur de la santé à Toronto s'apprête à donner une dose du vaccin Pfizer-BioNTech.

Photo : Reuters / CARLOS OSORIO

Radio-Canada

Les cibles de vaccination des communautés autochtones de la Colombie-Britannique ne sont pas atteintes en raison des retards dans la livraison des vaccins, annonce la Régie de la santé des Premières Nations.

Dans le contexte de pénurie, nous n’avons pas été en mesure d'atteindre complètement les objectifs que nous nous sommes fixés, reconnaît la médecin hygiéniste en chef, Shannon McDonald.

Moins de la moitié des 203 communautés autochtones de la province ont reçu des approvisionnements en vaccin depuis le début de la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

À ce jour, plus de 90 communautés ont reçu des vaccins dans la province, et des provisions sont en route vers une dizaine d’autres, explique l’infirmière en chef, Becky Palmer : Nous travaillons avec nos partenaires provinciaux pour nous assurer que toutes nos 203 communautés ont accès au vaccin le plus tôt possible.

La Régie de la santé des Premières Nations a procédé à la vaccination d’environ 16 000 personnes. D'autres corps de santé ont vacciné plus de 3000 personnes dans des centres urbains, notamment dans le quartier Downtown Eastside, à Vancouver.

C’est moins de la moitié des 42 000 doses nécessaires pour couvrir l’ensemble des membres des Premières Nations de la Colombie-Britannique, concèdent les autorités sanitaires.

Chaque dose disponible inoculée

Nous avons utilisé chaque dose qui nous a été donnée pour vacciner le plus de personnes possible, en commençant par les personnes vivant dans des communautés éloignées et en nous déplaçant vers l'intérieur, explique la Dre McDonald.

Le gouvernement provincial s'est fermement engagé à ce que, lorsque le vaccin sera disponible, il nous soit donné afin que nous puissions faire ce que nous avons à faire, ajoute-t-elle.

Au total, 162 982 doses de vaccin ont été inoculées dans la province. Des retards dans la production et la livraison renforcent la nécessité de maintenir les restrictions sociales dans la province, font valoir les autorités sanitaires.

La Dre McDonald espère que l'ensemble des populations autochtones seront immunisées contre la COVID-19 d'ici la fin du mois de mars, comme il est prévu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !