•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vote par correspondance à Terre-Neuve-et-Labrador est-il discriminatoire?

Une file d'attente au magasin général de Natuashish, le samedi 13 février 2021.

Une file d'attente au magasin général de Natuashish, le samedi 13 février 2021. Natuashish est l'une des nombreuses communautés de la circonscription de Monts Torngat qui n'ont pas d'accès routier.

Photo : Twitter - Anthony Germain

Radio-Canada

La décision de tenir un scrutin par correspondance à Terre-Neuve-et-Labrador risque de priver des citoyens de leur droit de vote, soutiennent certains.

En raison d'une flambée de cas de COVID-19, le directeur général des élections, Bruce Chaulk, a annulé le vote en personne dans les 40 circonscriptions de la province vendredi, moins de 12 heures avant l'ouverture des bureaux de scrutin.

Bruce Chaulk avait déjà reporté quelques jours plus tôt le scrutin dans près de la moitié des circonscriptions, autour de la capitale de Saint-Jean, épicentre de l'éclosion.

Lorsque Patricia Johnson-Castle a appris le changement vendredi, la candidate néo-démocrate de la circonscription Torngat Mountains au Labrador s'est tout de suite dit que des électeurs seraient privés de leur droit.

Barrières linguistiques et technologiques

Bruce Chaulk a annoncé dimanche un sursis supplémentaire pour demander un bulletin de vote et pour l'envoyer par la poste.

Mais selon Mme Johnson-Castle, il sera très difficile pour des électeurs des communautés innues du Labrador — accessibles par avion — d'envoyer leur bulletin de vote à Saint-Jean à temps, et ce, même avec la nouvelle date limite du 5 mars.

Les Innus plus âgés sont souvent unilingues. Les bulletins de vote seront-ils traduits? Le site web sera-t-il traduit? Des ressources seront-elles disponibles? demande-t-elle.

La candidate du NPD rappelle par ailleurs que plusieurs résidents des communautés côtières du Labrador ne disposent pas d'Internet ou même du téléphone à la maison, ce qui les empêchera de demander leur bulletin de vote.

Plusieurs personnes n’ont pas les moyens de se payer un service Internet […] En plus, on est en confinement maximal, comment ces personnes pourront-elles emprunter ce service ailleurs si elles ne peuvent pas sortir de chez elles?

Bruce Chaulk a aussi affirmé dimanche qu'Élections TNL a obtenu des ressources technologiques supplémentaires pour soutenir le processus de demande de vote par bulletin spécial. Aucun détail sur la nature de ces ressources n'a toutefois été fourni.

Personnes sans domicile fixe

Un coordonnateur de l'Association des maisons d'hébergement pour femmes et enfants de la province, Dan Meades, souligne de son côté qu'il faut fournir une adresse fixe et pouvoir accéder à un service téléphonique ou Internet pour obtenir un bulletin de vote par correspondance. D'après lui, cela signifie que certaines personnes ne pourront tout simplement pas voter.

M. Meades rappelle que les personnes sans pièce d'identité ou sans domicile fixe pouvaient utiliser une déclaration sous serment au bureau de scrutin pour prouver leur identité, ce qui ne sera plus possible avec un vote par correspondance.

Nous sommes confrontés […] à une vague de pauvreté à Terre-Neuve-et-Labrador qui est à mon avis sans précédent, a-t-il déclaré. Les voix des plus vulnérables doivent être prioritaires dans chaque décision que nous prenons.

Le chef du Parti progressiste-conservateur, Ches Crosbie, a lui aussi transmis ses préoccupations au sujet des nouvelles règles d’élections, qui d'après lui, défavorisent les Autochtones, les communautés rurales et les personnes âgées.

Consultez toutes nos nouvelles électorales.
Avec les informations de La Presse canadienne, Patrick Butler, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !