•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vaccin contre la COVID-19 séduit les célibataires sur les applications de rencontre

Une personne utilise une application de rencontre sur son téléphone intelligent.

Les personnes qui ont reçu le vaccin contre la COVID-19 ont la cote sur les applications de rencontre.

Photo : iStock

Radio-Canada

« J’ai reçu le vaccin contre la COVID-19 » : tout indique que cette phrase, de plus en plus utilisée sur les profils des plateformes de rencontre en ligne, est un incitatif non négligeable pour « balayer vers la droite » (indiquer qu’un profil nous plaît), selon ce que rapporte le média britannique Tyla.

Trouver l’amour n’est déjà pas une mince affaire, et la pandémie n’aide en rien à faciliter les rencontres. Mais maintenant que les campagnes de vaccination contre la COVID-19 sont entamées, des célibataires utilisent la mention Vaccin COVID pour rendre leur profil plus attrayant.

Selon le média britannique Tyla, qui a interpellé une poignée de sites de rencontres sur la question au Royaume-Uni, les personnes qui ont mentionné dans leur description avoir reçu le vaccin sont près de deux fois plus courtisées.

L’application Tinder a indiqué à Tyla avoir enregistré une augmentation de 258 % du nombre de profils qui utilisent les mots vaccin cet automne. De son côté, OKCupid a noté une hausse de 137 % de cette mention entre novembre et janvier.

« En gros, se faire vacciner est la chose la plus sexy que l'on puisse faire sur une application de rencontre en ce moment. »

— Une citation de  Michael Kaye, responsable de la communication mondiale pour OkCupid

Sur l’application Bumble, le nombre de prétendants et prétendantes qui incluent les mots vaccin ou encore vacciné(e) dans leur description a aussi augmenté, selon ce qu’a déclaré un porte-parole de la plateforme au début du mois de février, sans toutefois fournir de statistiques précises.

Jusqu’ici, on compte un peu plus de 15 millions de personnes – surtout le personnel soignant et les personnes âgées – à avoir reçu une première injection contre la COVID-19 au Royaume-Uni. Au Canada, quelque 1 200 000 doses ont été injectées à ce jour. Impossible toutefois de savoir si les personnes qui prétendent avoir été vaccinées sur les plateformes de rencontre l’ont réellement été.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Tyla

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !