•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada : des clients «frustrés» par les délais de livraison des colis

Panneau indicateur affichant le logo de Postes Canada.

Le centre de tri de Postes Canada à Mississauga a dû temporairement cesser ses activités en raison d'une éclosion de COVID-19.

Photo : CBC / Oliver Walters

Radio-Canada

Les délais de livraison des colis occasionnés par l’éclosion de COVID-19 au centre de tri Gateway Est de Postes Canada à Mississauga suscitent la frustration de nombreux clients et entreprises.

Quand la Torontoise Naomi Wise a envoyé un colis en Californie en janvier par l’entremise de Postes Canada, elle s’attendait à ce qu’il arrive à sa destination en quatre à sept jours comme on le lui avait indiqué.

Mais après trois semaines d’attente, elle n’avait toujours pas obtenu de nouvelles et a appelé Postes Canada pour apprendre que le colis — une pièce d’ordinateur défectueuse — n’avait jamais quitté le centre de tri de Mississauga.

Nous nous sommes demandé ce qui pouvait bien se passer, relate-t-elle.

Le 23 janvier, un jour après le dépôt du colis par Mme Wise, Postes Canada a annoncé la suspension temporaire des activités du centre de tri Gateway Est en raison d’une éclosion de COVID-19. Les délais qui en ont découlé ont perturbé les activités de nombreux clients et entreprises.

Compte tenu de l'importance du centre de tri Gateway au sein de notre réseau de traitement, nous évaluons et adaptons nos plans d'urgence existants pour gérer l'impact sur les clients, avait indiqué Postes Canada à Radio-Canada le 24 janvier.

La veille, 350 employés du centre de tri avaient reçu l’ordre de se mettre en quarantaine.

En date du 30 janvier, la société d’État rapportait que 273 employés avaient été déclarés positifs à la COVID-19 depuis le début de l’année et un employé était décédé après avoir contracté le virus.

Naomi Wise ajoute aussi qu’elle aurait aimé voir une meilleure communication de la part de Postes Canada.

Le fait que je n’aie pas reçu de notification, je trouve ça vraiment peu professionnel. S’il y a un problème, ils doivent envoyer un courriel qui indique qu’il y a eu une éclosion et qu’il va y avoir des délais. J’ai besoin d’être tenue au courant.

Une citation de :Naomi Wise, Torontoise

Des transactions qui durent un mois

Plusieurs commerces continuent toujours de faire face aux conséquences de la fermeture temporaire du centre de tri.

Stephanie Galway, propriétaire d’une boutique à produits pour perroquet, essaie de dire à ses clients de passer leurs commandes bien à l’avance en raison des délais de livraison. 

Stephanie Galway en chandail rouge bordeaux et qui porte un perroquet sur son bras

Stephanie Galway, propriétaire d'une boutique de produits pour perroquet, demande à ses clients de passer leurs commandes à l'avance en raison des délais d'envoi causés par l'éclosion au centre de tri de Postes Canada à Mississauga.

Photo : Stephanie Galway

Alors qu’elle livrait généralement 70 à 80% de ses commandes à ses clients par le biais de Postes Canada, ce taux est maintenant passé à 60%.

La plupart de mes clients choisissent maintenant UPS à cause, j’imagine, de l’incertitude entourant les délais de livraison, explique-t-elle.

D’autres entreprises ont plutôt des difficultés à s’approvisionner elles-mêmes.

Une table sur laquelle sont disposés des t-shirts et des jeux

La boutique de jeux Madhaus Toys a du mal à s'approvisionner en raison des délais d'envoi causés par l'éclosion de COVID-19 au centre de tri de Postes Canada à Mississauga.

Photo : Alex Nakatsu

C’est le cas du commerce de jeux Madhaus Toys à Toronto que gère Alex Nakatsu.

Certains des produits que nous recevons nous arrivent par Postes Canada et passent par le centre de tri de Mississauga. On a des retards de deux à trois semaines, ce qui crée un délai de près d’un mois pour chaque transaction, indique-t-il.

M. Nakatsu a d’ailleurs même dû mettre certaines commandes en attente en raison des coûts qu’exigent certains autres expéditeurs.

C’est vraiment frustrant, honnêtement, pour certaines commandes. Certains clients nous ont demandé si on pouvait passer par d’autres entreprises d’envoi, et pour certains, nous l’avons fait. Mais pour d’autres, c’est devenu trop cher de le faire.

Une citation de :Alex Nakatsu, coordonnateur d’un commerce de jeux de Toronto

Des délais toujours à prévoir malgré la reprise des activités

En fin de semaine, Postes Canada a souligné à CBC que tous ses employés du centre de tri avaient subi un test de dépistage et que les trois quarts de travail avaient repris le 7 février.

Un porte-parole de la société d’État indique toutefois que les clients devraient toujours s’attendre à des délais, pour l’instant.

Postes Canada n’a toutefois pas précisé si le centre de tri était toujours aux prises avec l’éclosion de COVID-19. L’entreprise n’a pas non plus fourni à CBC le nombre total de cas d’infection enregistrés au centre de tri depuis le début de l’éclosion.

Un porte-parole de la Santé publique de Peel a indiqué que le bureau de santé ne pouvait pas fournir de détails sur une enquête active qui n’ont pas été rendus publics par l’employeur.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !