•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une église du comté de Parkland défie à nouveau les restrictions sanitaires

L'Église Grace Life, un bâtiment rectangulaire au milieu d'un terrain gazonné.

Une enquête est en cours par la Gendarmerie royale du Canada.

Photo : Église GraceLife d'Edmonton

Radio-Canada

Une église du comté de Parkland, en Alberta, a tenu un autre service dimanche, défiant pour une énième fois les restrictions sanitaires en vigueur pour endiguer la propagation de la COVID-19 et une ordonnance de fermeture qui lui a été imposée le mois dernier.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Parkland et Services de santé Alberta (AHS) ont assisté au service du matin de l’église Grace Life afin de voir si cette dernière respectait les restrictions.

Les églises doivent, entre autres, ne pas excéder 15 % de leur capacité maximale, respecter la distanciation physique et obliger le port du masque.

Les agents ont déterminé que l'église ne respectait pas les restrictions, indique la GRC dans un communiqué.

Par conséquent, la GRC poursuit son enquête sur les actions de l’Église Grace Life et de son pasteur, James Coates.

Une citation de :Extrait du communiqué de la Gendarmerie royale du Canada

Pour être très clair, l'objectif de la GRC n'est pas d'interrompre ou d’interdire les services religieux ni de refuser le droit des gens de pratiquer leur religion, a déclaré l'inspecteur Mike Lokken, commandant du détachement de la GRC de Parkland. [Mais] simplement de s'assurer que les restrictions de santé publique sont respectées tout en le faisant.

Dimanche, la GRC a déclaré qu'un communiqué détaillé concernant les résultats de l'enquête devrait être publié au milieu de la semaine.

James Coates est attendu au tribunal le 31 mars.

Déviance multiple

La semaine dernière, le pasteur de l'église, James Coates, a été inculpé par la GRC après que son église eut bafoué à plusieurs reprises les restrictions en matière de pandémie.

Il a été arrêté pour violations de la loi sur la santé publique, puis relâché.

En décembre dernier, il a reçu une amende de 1200 $ pour avoir enfreint les directives de la médecin-hygiéniste en chef de l'Alberta après que des inspecteurs eurent constaté que l'église dépassait de loin les limites de capacité. De plus, le personnel, les bénévoles et les fidèles ne portaient pas de masques et ne respectaient pas la distanciation physique.

Le 29 janvier, AHS a ordonné la fermeture de l'église, mais cette dernière a continué à organiser des services avec jusqu'à 300 personnes.

Dans une déclaration publiée sur son site Internet, l’Église a déclaré qu’elle avait initialement suivi les directives de santé publique, mais qu’elle en était venue à considérer les mesures comme un moyen de modifier fondamentalement la société et de nous priver de toutes nos libertés civiles.

Nous ne considérons pas nos actions comme perpétuant la longévité de la COVID-19 ou de tout autre virus qui viendra inévitablement.

Une citation de :Extrait du communiqué de l’Église Grace Life

Au contraire, nous considérons nos actions comme contribuant à sa fin; la fin des confinements destructeurs et la fin de la tentative d'institutionnaliser la peur débilitante des infections virales, peut-on y lire.

La situation le 14 février

Plus de 7900 tests ont été effectués en une journée. Le taux de positivité est de 3,7 %.

La zone de Calgary est la plus contaminée avec 2022 cas actifs de la maladie. Elle est suivie par celle d'Edmonton qui en compte 1453.

À ce jour, 351 personnes sont hospitalisées, dont 60 aux soins intensifs, et 5215 cas actifs de COVID-19 sont dénombrés dans la province.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a fait 1780 morts en Alberta.

La prochaine mise à jour de la médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, aura lieu mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !