•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme soupçonné de vouloir tuer des candidats aux élections comparaît à T.-N.-L.

Un écusson de la GRC sur la manche d'une chemise.

Un écusson de la GRC sur la manche d'une chemise.

Photo : CBC

Radio-Canada

Une audience doit avoir lieu lundi pour déterminer si un Terre-Neuvien accusé d’avoir menacé de tuer des politiciens en janvier doit être remis en liberté.

Consultez toutes nos nouvelles électorales.

George Brake, 66 ans, fait face à 6 chefs accusations, dont profération de menaces de mort et port d’arme dans un dessein dangereux.

Il a été arrêté le 28 janvier à Deer Lake, près du bureau de John Goudie, un candidat à l'élection provinciale qui se déroule jusqu'au 5 mars à Terre-Neuve-et-Labrador.

Après l'arrestation, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirmait qu'un suspect dans un camion était en possession de 36 couteaux et avait manifesté l'intention d'exécuter des candidats locaux à l'élection.

La Couronne s’opposera à la demande de remise en liberté.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.