•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maintenant près de 300 cas de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador

La province intensifie le dépistage et découvre 11 nouveaux cas.

Des tests de dépistage rapide de la COVID-19 utilisés et jetés sont empilés à Singapour le 25 janvier 2021.

La santé publique a identifié jusqu'ici 296 cas actifs de COVID-19 à Terre-Neuve.

Photo : Reuters / Edgar Su

Radio-Canada

Il y a maintenant 296 cas actifs de COVID-19 qui ont été identifiés par les autorités de santé publique à Terre-Neuve-et-Labrador, le total le plus élevé depuis le début de la pandémie. La province annonce dimanche la découverte de 11 nouveaux cas, dont 10 se trouvent dans l’est de Terre-Neuve et un dans l’ouest.

Selon les statistiques provinciales, 1980 tests de dépistage ont été effectués samedi, un record pour une seule journée.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le nombre d’infections au coronavirus est passé d’une quinzaine à près de 300 en moins d’une semaine. On en dénombre à présent 287 dans l’est de Terre-Neuve, surtout dans la grande région de Saint-Jean.

La santé publique attribue cette éclosion au variant B.1.1.7, ou variant britannique du SRAS-Cov-2, détecté pour la première fois dans la province.

Les premiers cas liés à cette éclosion sont apparus en début de semaine dernière et étaient associés à l’école Mount Pearl Senior High. Il y a trois autres personnes d’âge mineur parmi les 11 nouvelles personnes qui viennent d’être déclarées positives.

Malgré ce nombre élevé de cas, aucune des personnes atteintes de COVID-19 dans la province n’est hospitalisée.

Jeudi dernier, Terre-Neuve-et-Labrador avait signalé 100 nouveaux cas, un record en Atlantique pour une seule journée depuis le début de la pandémie.

Janice Fitzgerald en conférence de presse.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, le 13 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Samedi, la docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de la province, prévenait qu’il faudrait encore attendre quelque temps avant de voir la diminution des nouveaux cas quotidiens comme un signe que les choses s’améliorent. Ce genre de fluctuation au jour le jour n’est pas inhabituel au milieu d’une éclosion.

Toute la province est à son niveau de confinement le plus élevé depuis vendredi soir.

Élection provinciale : le vote par la poste jusqu’au 5 mars

L’éclosion de COVID-19 a entraîné l’annulation du vote en personne à l’élection provinciale qui avait été annoncée pour le 13 février. L’élection est prolongée jusqu’au 5 mars, date limite pour faire parvenir son bulletin de vote.

Les électeurs inscrits ont maintenant jusqu’au vendredi 19 février pour demander à recevoir leur bulletin de vote, qu’ils devront ensuite poster.

Consultez toutes nos nouvelles électorales.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.