•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin contre la COVID-19 en Ontario : les plus de 80 ans parmi les prochains sur la liste

La phase 1 de vaccination se poursuit dans la province.

Un homme portant des gants extrait une dose d'un vaccin contre la COVID-19 d'une fiole.

Les gens de plus de 80 ans et les Autochtones d'âge adulte sont parmi les prochaines populations ciblées par l'Ontario pour la phase 1 de sa campagne de vaccination.

Photo : Getty Images / OLI SCARFF

Radio-Canada

Les Ontariens de plus de 80 ans, les Autochtones d’âge adulte et les travailleurs et résidents d’autres types d’habitations collectives pour aînés seront parmi les populations ciblées par la province pour la suite de la phase 1 de vaccination.

Dans une note de service adressée aux médecins hygiénistes régionaux et datée du 14 février, le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario et Rick Hillier, le général à la retraite qui dirige le groupe de travail de l'Ontario sur la distribution du vaccin contre la COVID-19, détaillent les priorités pour les semaines à venir.

Ils soulignent que la phase 1 est toujours bien en cours, et que même si les défis d’approvisionnement ont eu un impact significatif sur la cadence de vaccination, ça n’a pas interrompu le programme.

La note précise que tous les résidents des foyers de soins de longue durée se sont maintenant vu offrir l’option de recevoir une première dose de vaccin.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Avec la reprise graduelle de l'approvisionnement, la vaccination se poursuit auprès de populations prioritaires, qui sont décrites dans la lettre.

Priorités immédiates pour la première dose :

  • le personnel et les aidants naturels des foyers de soins de longue durée, maisons de retraite à haut risque, maisons pour aînés des Premières Nations, et tout résident qui n’aurait pas encore eu de première dose;
  • les patients à l'hôpital qui ont une admission confirmée dans un centre de soins de longue durée, une maison de retraite ou un autre centre de soins collectifs pour personnes âgées;
  • les travailleurs de la santé de priorité la plus élevée suivis par les travailleurs de priorité très élevée;
  • les Autochtones adultes dans des régions éloignées du Nord et dans les communautés à risque (réserves et milieux urbains).

Pour le reste de la phase 1 de vaccination, une fois que toutes les personnes sur la liste ci-dessus auront été vaccinées, la province a identifié les personnes suivantes.

Prochaines priorités pour la première dose :

  • les adultes de 80 ans et plus;
  • le personnel, les résidents, soignants et aidants naturels dans les maisons de retraite et autres habitations collectives pour aînés (les logements avec assistance par exemple);
  • les travailleurs de la santé de niveau priorité élevée;
  • tous les Autochtones adultes;
  • toutes les personnes adultes qui reçoivent des soins à domiciles pour malades chroniques.

Intervalles entre les doses

Par ailleurs, le médecin hygiéniste en chef met à jour ses directives pour les secondes doses de vaccin contre la COVID-19. Dans le cas du vaccin de Pfizer-BioNTech, elles seront administrées 35 jours après la première dose, et pas plus tard que 42 jours après, sauf pour :

  • les résidents de foyers de soins de longue durée, maisons de retraite à risques et maisons pour aînés autochtones;
  • les résidents d’autres milieux de vie collectifs pour aînés;
  • les personnes de plus de 80 ans et plus.

Ces catégories de populations doivent recevoir la seconde dose dans un délai de 21 à 27 jours.

Pour ce qui est du vaccin de Moderna, le délai continue d’être de 28 jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !