•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les commerçants de l'Outaouais mécontents de rester en zone rouge

Des terrasses de restaurants, rue Laval, dans le Vieux-Hull.

Les commerçants de la rue Laval,, dans le Vieux-Hull, sont toujours plongés en zone rouge (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Au lendemain de l’annonce du passage imminent en zone orange pour Ottawa, les commerçants de l’Outaouais digèrent toujours mal le fait qu’ils demeurent, de leur côté, en zone rouge.

On est très content qu’Ottawa tombe en orange. Ce qu’on dit, c’est que Gatineau a également tous les chiffres en place pour l’être également, soutient le propriétaire du café bistro Le Troquet, Éric Gaudreault.

Les entrepreneurs interrogés samedi cachaient mal leur exaspération. Restaurateurs et propriétaires de gyms sont résignés à garder leurs portes fermées depuis l'automne dernier.

Or, leurs vis-à-vis ottaviens pourront, quant à eux, accueillir des clients à compter de mardi prochain. En effet, les restaurants pourront reprendre les repas à l'intérieur avec une limite de 50 personnes par établissement. De nombreuses entreprises non essentielles pourront également rouvrir leurs portes, comme les cinémas, les galeries d’art et les casinos.

C'est vraiment une iniquité aberrante qui se produit actuellement, peste le président par intérim de la Chambre de commerce de Gatineau, Stéphane Bisson.

Il fait valoir que le taux d’hospitalisation en Outaouais est à la baisse et que le nombre de décès quotidiens a diminué.

Les gens de la région de l’Outaouais respectent les mesures sanitaires.

Une citation de :Stéphane Bisson, président par intérim de la Chambre de commerce de Gatineau

Il y a beaucoup d'ambiguïté dans la région et force est d'admettre qu'après un an de pandémie, après un an de confinement, la patience commence à être plus basse par rapport aux incongruités qui peuvent apparaître souvent entre les deux provinces, renchérit M. Gaudreault.

Les commerces non essentiels d’Ottawa étaient aussi ouverts l’automne dernier, avant que l'Ontario n’entre en confinement à la fin décembre. Cette fois-là aussi, les restaurants et salles de cinéma de Gatineau étaient fermés.

Avec les informations d'Ismaël Sy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !