•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le père Maurice LeBlanc s'éteint à 96 ans

Le père Maurice LeBlanc est devant une chorale.

Le père Maurice LeBlanc, en 2015.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Radio-Canada

Le prêtre, éducateur, artiste et militant acadien a vu le jour à Pubnico-Ouest en 1924.

La triste nouvelle a été rendue publique samedi matin par Réal Boudreau, le neveu du défunt.

Le père Maurice LeBlanc a eu un impact majeur sur toute la communauté acadienne. Sa sagesse et ses conseils indispensables vont nous manquer.

Une citation de :Kenneth Deveau, président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse.

Né le 2 décembre 1924 à Pubnico-Ouest, le père Maurice LeBlanc était aussi un fervent militant acadien, peintre et musicien.

Il a dirigé des fanfares et des chorales pendant plus d'un demi-siècle en Acadie, dont la chorale acadienne du sud-ouest.

Dès 1951, Il enseigne l’histoire de l’art à l'Université du Sacré-Coeur, devenue par la suite le Collège de Bathurst, au Nouveau-Brunswick.

Établi ensuite à la Baie-Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse depuis le début des années 1970, il y a fondé et dirigé pendant plusieurs années la chorale locale.

En 1974, il devient professeur de l’histoire de l’art et directeur artistique à l’Université Sainte-Anne.

Il se retire de l’enseignement en 1991 pour prendre un rôle de ministère pastoral dans la région d’Argyle jusqu’en 2019.

Ce militant acadien a aussi siégé sur de multiples comités et organismes, notamment à titre de président de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse et du Conseil des arts d’Argyle.

Passionné d’art, Réal Boudreau indique que son oncle a peint des toiles jusqu’à la veille de son décès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !