•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les électeurs à Terre-Neuve-et-Labrador appelés à voter par correspondance

Les élections annoncées pour le 13 février se feront par la poste jusqu'au 1er mars.

Une enveloppe postale contenant les documents.

Les électeurs doivent faire la demande du nécessaire pour voter par la poste.

Photo : CBC/Heather Gillis

Radio-Canada

En raison d'une importance recrudescence de cas de COVID-19, le vote en personne qui devait avoir lieu le samedi 13 février à Terre-Neuve-et-Labrador a été annulé. Les électeurs devront demander un bulletin de vote d'ici lundi, ce qui soulève certaines questions d'accessibilité.

Attention - Cet article contient des informations qui ne sont plus à jour.

Annulation du vote en personne

Vendredi soir, à une douzaine d'heures de l'ouverture prévue des bureaux de vote dans plus de la moitié des circonscriptions, le directeur général des élections de Terre-Neuve-et-Labrador, Bruce Chaulk, a annoncé l’annulation du vote en personne. La veille, il avait annulé le vote en personne dans 18 circonscriptions, mais l'avait maintenu dans les 22 autres.

Les élections vont se faire par correspondance et les bulletins de vote seront acceptés jusqu’au 1er mars. La date limite pour demander son bulletin de vote est maintenue à 20 h, le lundi 15 février.

Plus de 33 000 électeurs ont déjà voté en personne par anticipation. Environ 65 000 bulletins de vote avaient déjà été reçus, a indiqué samedi matin Bruce Chaulk, et le décompte d'une partie de ceux-ci devait en principe commencer vendredi.

Aucun résultat ne sera annoncé avant que tous les électeurs aient eu la chance de voter.

Préoccupations quant à l'accessibilité

Les électeurs ne recevront pas leur bulletin de vote spécial automatiquement. Dans les 40 circonscriptions de la province, ils devront présenter une demande par Internet ou téléphone.

Or, le tiers des électeurs de la circonscription de Monts Torngat au Labrador n'ont pas accès à Internet. Certaines communautés ne disposent pas d'un accès routier et des craintes par rapport au service postal ont été soulevées.

De plus, certains résidents plus âgés ne parlent pas l'anglais, et le matériel électoral officiel n'a pas été traduit en innu.

Même en prolongeant la date pour demander un bulletin de vote jusqu'à lundi, c'est très difficile, les gens n'auront pas le temps de se préparer, a fait savoir un ancien chef de la Première Nation innue de Mushau, George Rich. J'en ai parlé à un cousin, et il m'a dit qu'il ne sera pas capable de voter cette fois-ci, car il ne sait pas comment faire.

Des électeurs en rang à l'extérieur devant un bureau de vote par anticipation.

Des électeurs font la file pour voter par anticipation le 6 février 2021 à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC / Malone Mullin

Le directeur général des élections, Bruce Chaulk, a déclaré en journée samedi qu'il entendait les préoccupations soulevées dans les régions éloignées du Labrador. Il a suggéré à tous ceux qui ne peuvent avoir accès à Internet de faire leur demander par téléphone.

Si nous pouvons confirmer que vous êtes sur la liste d'électeur, nous allons vous envoyer votre bulletin de vote, a-t-il assuré.

Il a également promis qu'il allait ajuster les délais en cas de problème de distribution de courrier.

Présence du variant britannique

Le variant britannique est à l’origine de la recrudescence d’infections enregistrée dans la province cette semaine, selon la Dre Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador.

Celle-ci a convoqué un point de presse d'urgence vendredi soir pour annoncer que le laboratoire national de microbiologie venait de lui confirmer que le variant du Royaume-Uni était à l'origine de l'éclosion qui touche surtout la région de Saint-Jean de Terre-Neuve.

La Dre Janice Fitzgerald en conférence de presse.

La Dre Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, au point de presse tenu dans la soirée du 12 février 2021.

Photo : Radio-Canada

Le directeur général des élections a annoncé l'annulation du vote en personne quelques minutes après l'intervention de la médecin hygiéniste en chef.

Terre-Neuve-et-Labrador est de retour à son niveau d’alerte sanitaire le plus élevé, qui enclenche des mesures de confinement plus strictes dans toutes les régions de la province.

Vendredi soir, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a indiqué sur les médias sociaux qu’il venait de s'entretenir avec le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, au sujet de l’éclosion sérieuse de COVID-19 dans sa province.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le gouvernement fédéral est prêt à fournir toute l’aide dont la province a besoin pour gérer cette montée de cas préoccupante, a mentionné le premier ministre du Canada.

Depuis lundi, le nombre de cas actifs de COVID-19 est passé de moins d’une vingtaine à au moins 260 dans la province.

Consultez toutes nos nouvelles électorales.

Avec des informations de Patrick Butler et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !