•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amplitude distribution, le distributeur de musique québécois et à but non lucratif

Un casque d'écoute est posé sur une table.

Amplitude distribution se veut une solution pour remplacer les entreprises étrangères de distribution numérique de musique.

Photo : Unsplash / Lee Campbell

Radio-Canada

Permettre à la musique indépendante québécoise d’arriver sur Spotify ou Apple Music, sans qu'elle ait à passer par une entreprise étrangère, c’est l’objectif d’Amplitude distribution, qui vient d’être lancée au Québec. 

Selon le Regroupement des artisans de la musique, 83 % des artistes produisent leur musique au Québec. Quand vient le moment de voir leurs œuvres se retrouver sur les plateformes en ligne, ces artistes ainsi que les petites entreprises de production musicale passent par un distributeur. 

La distribution numérique de la musique, c’est de prendre le contenu musical et de le mettre en ligne sur les services de musique comme Spotify, a expliqué Dorothée Parent-Roy, cofondatrice d’Amplitude distribution, en entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18

Amener la musique québécoise aux oreilles des mélomanes

Bien distribuer la musique est crucial pour donner de la visibilité à la musique québécoise sur Internet. En effet, sur Spotify comme ailleurs, il s’agit d’éviter que les chansons québécoises ne se retrouvent perdues dans les très nombreuses listes de lecture, majoritairement anglophones.

Or, jusqu’à la création d’Amplitude distribution, la distribution musicale numérique se faisait surtout à l’étranger, par des entreprises pas forcément sensibles à la question de la découvrabilité de la musique québécoise. 

Les plus grosses maisons de disques vont avec les majors, comme Universal ou Warner, et il y a des services qui sont plus destinés aux artistes indépendants, qui sont basés aux États-Unis ou en Europe, a ajouté Dorothée Parent-Roy.

En outre, Amplitude distribution est une organisation à but non lucratif. 

L’objectif n’est pas de faire du profit, mais que plus on soit de gens, plus on puisse avoir des frais minimaux pour la distribution et qu’on puisse retourner de l’argent aux gens du milieu ici, a souligné Jacynthe Plamondon-Émond, également cofondatrice d’Amplitude distribution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !