•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux cas de COVID-19 et trois classes fermées à Landrienne

Des voitures sont stationnées devant l'établissement scolaire en hiver.

L'école Notre-Dame-de-Fatima à Landrienne, dans la MRC d'Abitibi

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

La MRC d’Abitibi compte trois nouveaux cas de COVID-19.

Le Centre de services scolaire Harricana confirme avoir été contacté par la santé publique régionale à la suite du résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 de trois élèves de l’école Notre-Dame-de-Fatima.

Les parents d’élèves de l’école de Landrienne ont été informés mercredi de la fermeture de trois classes.

Une clinique de dépistage mobile sera envoyée aujourd’hui à l’école. Les personnes qui doivent y subir un test sont contactées par la santé publique.

Lorsqu'ils sont dans la classe, dès qu'il y a un élève qui a été présent dans une classe pendant la période visée par la santé publique, automatiquement, tous les membres de la classe ou toutes les personnes qui étaient présentes dans la même bulle-classe durant la période visée sont considérés comme des contacts étroits et doivent être en isolement pendant 14 jours, précise Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique.

Les élèves des classes visées seront en isolement jusqu’au 22 février.

L'Abitibi-Témiscamingue compte 22 cas actifs, 18 dans la MRC d'Abitibi et 4 en Abitibi-Ouest.

Éclosion à Pikogan

Ce jeudi, le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni signale 10 cas actifs à Pikogan. Le comité des mesures d’urgence appelle la communauté à respecter les mesures mises en place.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue tiendra son point de presse sur la situation épidémiologique dans la région aujourd’hui à 15 h.

2 décès en 2 jours

Ce jeudi, la santé publique régionale affirme qu'aucune personne n'est hospitalisée en lien avec le virus.

Plus tôt cette semaine, on a toutefois annoncé le décès de deux personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !