•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des masques à fenêtre transparente dans toutes les garderies du Québec

Une femme porte un masque à fenêtre transparente.

Maude Quenneville Gervais, éducatrice au CPE Les Petits Murmures, porte un masque à fenêtre transparente.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

D'ici quelques semaines, tout le personnel éducateur en garderie au Québec aura accès à des masques à fenêtre transparente dans l'exercice de leurs fonctions auprès des tout-petits.

Chaque éducateur et éducatrice devra tous les jours utiliser au moins deux masques jetables à fenêtre transparente, indique le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Québec fournira les précieuses cargaisons à tous les types de service de garde reconnus.

On a donné le mandat au centre d'acquisition gouvernemental de procéder à l'acquisition de ces masques-là en quantité suffisante pour être capables de non seulement équiper les éducatrices dans les CPE et les garderies, mais aussi dans l'ensemble des services de garde en milieu familial, souligne le ministre Lacombe jeudi matin.

Une éducatrice masquée s'adresse à un enfant.

L'éducatrice Nadine Faniel porte le masque transparent.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Inquiétudes sur le langage

Le ministère de la Famille prend ce virage afin de favoriser le développement et l'apprentissage du langage chez les enfants. Lui-même père d'une jeune famille, Mathieu Lacombe partage les observations de dizaines de pédiatres et éducatrices qui ont récemment sonné l'alarme sur les répercussions négatives de la pandémie sur le langage des adultes de demain.

Quand des pédiatres nous disent que c'est dommageable que les enfants ne puissent pas voir les lèvres de leurs éducatrices, mais qu'en même temps, on a la santé publique qui dit que c'est obligatoire de porter un masque, ça me préoccupait beaucoup, précise M. Lacombe.

C'est rassurant de savoir que les enfants pourront lire sur les lèvres de leurs éducateurs.

Une citation de :Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe

Des centaines de milliers de masques seront donc nécessaires chaque semaine pour équiper tout le personnel éducateur. L'arrivée de nouveaux joueurs sur le marché, dont une entreprise québécoise, permettra d'y arriver.

Un appel d’offres pour l’acquisition de ces masques sera bientôt lancé, confirme M. Lacombe, qui ne peut cependant préciser les coûts associés à cette dépense.

Nathalie Gagnon est la directrice adjointe au Centre de la petite enfance Les Petits Murmures.

Nathalie Gagnon, directrice adjointe au CPE Les Petits Murmures, avec un masque à fenêtre transparente.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Québec solidaire se réjouit

Christine Labrie, députée de Québec solidaire responsable du dossier de la Famille, se réjouit de cette annonce.

Ça aura pris plus de trois mois et beaucoup de persévérance de notre part pour que le ministre prenne les moyens de respecter son engagement. J’aurais voulu qu’il procède plus rapidement, mais je salue sa décision d’aller plus loin que son engagement initial et de fournir des masques à toutes les éducatrices, mentionne-t-elle.

C’est un geste important qui permettra de limiter les impacts de la pandémie sur les enfants. Plus vite ces masques sont livrés dans les services de garde, mieux ce sera, parce que chaque semaine est importante dans le développement des enfants en bas âge.

Une citation de :Christine Labrie, députée de Québec solidaire responsable du dossier de la Famille

Les places en garderie, l'autre combat

La prochaine bataille que souhaite remporter le ministre Lacombe concerne la réforme du réseau des CPE. Incapables de se trouver des places en garderie, des parents se disent même dans l'impossibilité de retourner au travail une fois leurs congés parentaux terminés.

Il y aura beaucoup de places réalisées à la fin du mandat, mais je veux que ça aille plus vite que ça. Je suis persuadé qu'à la fin du mandat, on va avoir des outils pas mal plus performants, explique le ministre Lacombe, soulignant que la pandémie a davantage compliqué la situation.

Comme ministre, je juge que les outils que j'ai devant moi, ça ne fonctionne plus. J'ai encore de très bonnes idées, on va se relever les manches.

Une citation de :Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe

Selon les données récentes du site Internet La place 0-5, environ 50 000 enfants sont en attente d’une place en CPE ou d’une place subventionnée dans le réseau des garderies du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !