•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 945 nouveaux cas et 18 morts en Ontario

Les hospitalisations diminuent à moins de 900, mais les cas de variants sont en hausse.

L'homme a un masque et un sac de plastique transparent sur la tête avec des trous pour les yeux.

Un homme à Toronto porte un sac de plastique, en plus d'un masque, pour se protéger contre la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le nombre de nouveaux cas en Ontario diminue sous la barre des 1000, mais la province prévient que les infections sont sous-évaluées, jeudi, en raison d'un problème dans l'entrée des données.

Santé publique Ontario confirme 945 nouveaux cas de COVID-19 jeudi, et 18 morts de plus.

Il y a 258 nouvelles infections dans la région de Peel, 116 dans la région de York et 112 à Toronto.

Toutefois, le nombre de cas signalés à Toronto est en deçà de ce qu'il devrait être, en raison de problèmes liés encore une fois à la migration du système torontois dans la base de données provinciale, explique le ministère de la Santé.

Parmi les autres régions les plus touchées, jeudi, on trouve : Ottawa (+63), Hamilton (+46), Waterloo (+41), Simcoe Muskoka (+34), Durham (+33), Halton (+31), Wellington-Dufferin-Guelph (+29), Niagara (+25) et Windsor-Essex (+25).

Au cours de la dernière semaine, le nombre moyen de nouveaux cas par jour en Ontario a été de 1264. Cette moyenne est à la baisse depuis un mois.

Au total, l'Ontario a recensé 282 511 cas depuis le début de la pandémie.

Le bilan des morts est de 6614 (+18).

Baisse des hospitalisations

Pour la première fois depuis décembre, le nombre d'hospitalisations est inférieur à 900 et le nombre de patients aux soins intensifs est de moins de 300.

La province recense 883 hospitalisations (-65) jeudi.

  • Nombre de patients aux soins intensifs : 299 (-14)
  • Nombre de patients sous respirateur : 211 (-15)

Il y a 1344 nouvelles guérisons et le nombre de cas actifs baisse à 12 853 (-417).

Hausse des cas de variants

Le nombre de cas du variant britannique grimpe à 236 (+8) dans la province.

Il y a toujours 3 cas confirmés de la mutation sud-africaine du coronavirus et 1 cas du variant brésilien.

Deux enseignants ont été infectés en banlieue de Toronto, l'un d'eux par le variant britannique, après avoir fait de l'exercice ensemble à l'école sans toujours porter un masque.

De son côté, le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a convoqué la presse, jeudi après-midi, alors que les parents ontariens attendent de savoir si le congé scolaire de mars sera annulé ou reporté cette année.

Éclosions dans les foyers

Le nombre d'éclosions dans les centres de soins de longue durée continue de baisser, se chiffrant à 194 (-6) jeudi.

En revanche, il y a eu au moins 11 morts de plus et 27 infections supplémentaires parmi les résidents des foyers pour aînés depuis mercredi.

Après avoir affirmé jeudi matin que tous les résidents des centres de soins de longue durée avaient reçu une première dose d'un vaccin contre la COVID-19 en date du 10 février, comme promis, la province a admis en après-midi qu'il s'agissait d'une erreur de communication. Le gouvernement dit qu'il atteindra finalement cet objectif au cours des prochains jours.

Dépistage

Un peu plus de 68 800 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

C'est une nette remontée comparativement à la moyenne des derniers jours. Les laboratoires affiliés à la province peuvent analyser 70 000 échantillons par jour.

Le taux de positivité des tests est de 2,3 % jeudi.

Vaccination

Plus de 14 700 doses des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées au cours des dernières 24 heures en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !