•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chef des verts Annamie Paul se présentera à Toronto lors des prochaines élections

Annamie Paul en point de presse.

Annamie Paul a choisi de se présenter dans la circonscription de Toronto Centre.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Annamie Paul choisit à nouveau la circonscription de Toronto-Centre, après y avoir été défaite lors d'une élection partielle en octobre dernier.

Toronto-Centre est un château fort libéral. La circonscription, qui est rouge depuis près de 30 ans, a été représentée entre autres par l'ex-ministre des Finances Bill Morneau et l'ex-chef libéral intérimaire Bob Rae.

Lors de la partielle d'octobre dernier, l'ancienne journaliste du réseau CTV Marci Ien y a été élue avec 42 % des voix pour les libéraux contre 32,7 % pour la chef du Parti vert. Il s'agissait toutefois d'une nette amélioration comparativement à sa quatrième place lors des élections générales de 2019.

Dans un communiqué, Mme Paul admet que la circonscription a longtemps été considérée comme une forteresse libérale impénétrable. Nous les verts, ajoute-t-elle, ne reculons pas, même si c'est difficile, lorsque c'est la bonne chose à faire.

Mme Paul note qu'elle est née dans cette circonscription et que sa mère et sa grand-mère y ont travaillé comme fonctionnaires.

Elle promet d'être une « défenseuse audacieuse » de la circonscription à Ottawa si elle est élue.

Nombre de résidents [de Toronto-Centre] ont des emplois précaires, souvent comme travailleurs essentiels, dit-elle. Certains quartiers ont eu des taux d'infection à la COVID-19 trois fois supérieurs à ceux des communautés avoisinantes. Nombre de résidents de centres de soins de longue durée sont morts de la COVID-19. Le nombre de décès liés aux opioïdes a bondi à Toronto et notre communauté est l'une des plus touchées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !