•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway de Gatineau : un nouvel investissement fédéral suscite l'espoir

Un tramway avec en arrière-plan le Parlement d'Ottawa et le Musée canadien de l'histoire à Gatineau

L'arrimage du futur tramway de Gatineau à Ottawa s'annonce déjà difficile.

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

Une brèche s’ouvre pour le financement du projet de tramway de Gatineau. Le gouvernement fédéral a annoncé, mercredi, un financement de 14,9 milliards de dollars sur huit ans, puis de trois milliards par année à compter de 2026-2027, pour des projets de transport en commun partout au pays.

Je n’ai jamais été aussi optimiste pour le tramway qu’aujourd’hui, a souligné le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

La Ville de Gatineau essaie depuis plusieurs mois d’obtenir un financement adéquat pour son projet de tramway qui relierait le secteur d’Aylmer au centre-ville d’Ottawa. Québec a déjà manifesté son intention de financer le projet à 60 %, mais le gouvernement fédéral s’est contenté d’un accord de principe. Plusieurs scénarios et trajets sont sur la table et le projet pourrait coûter plus de 3 milliards de dollars, selon les différentes projections.

Selon M. Pedneaud-Jobin, le nouveau programme du gouvernement fédéral a le potentiel de déjouer l’impasse dans laquelle le projet était immobilisé.

On frappait un mur. Là, on a vraiment une porte ouverte très, très intéressante pour nous.

Une citation de :Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Un fonds permanent d’aide au transport en commun, tel que celui annoncé mercredi, faisait partie des demandes budgétaires que Gatineau adressait au fédéral depuis quelques années, a souligné l'élu.

Ce sont des montants considérables. Même à l’échelle canadienne, ce sont des montants importants. C’est bon pour la STO aussi: des besoins, on en a un peu partout aussi, ce n’est pas juste pour le tramway. C’est doublement intéressant, a-t-il ajouté.

Ardent défenseur du projet, le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, était tout sourire : ce programme pourrait bien marquer le début de la fin.

Greg Fergus sur la colline du Parlement à Ottawa.

Le programme, annoncé mercredi par le fédéral, pourrait signifier « le début de la fin » pour le projet de tramway, s'est réjoui le député de Hull-Aylmer, Greg Fergus (archives).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Mais rien n'est encore gagné, a-t-il nuancé. Je suis optimiste qu’avec beaucoup de travail acharné, on va arriver à tirer notre épingle du jeu pour financer un projet qui va complètement changer la région de la capitale nationale.

Du côté d’Ottawa, le maire Jim Watson a lui aussi salué cette nouvelle très, très positive, non seulement pour notre train léger avec l’étape 3 – Barrhaven, Stittsville, Kanata –, mais [aussi] pour le maire et les résidents de Gatineau, a-t-il commenté.

Je suis très content. Je pense que c’est bon pour Gatineau aussi. C’est vraiment important pour nous d’avoir plus de liens entre les deux municipalités [...], et c’est nécessaire pour nous d’améliorer les options pour les personnes des deux côtés de la rivière, a estimé le maire d'Ottawa.

Avec les informations d'Antoine Trépanier et de Samuel Blais-Gauthier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !