•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manoir Liverpool : des réponses bientôt grâce à l'enquête publique du coroner

Les audiences publiques offriront plusieurs réponses bien avant la fin de la nouvelle enquête administrative.

L'accessibilité à la profession de coroner pourrait être élargie.

Le Manoir Liverpool est visé par une enquête publique du coroner sur les milieux de vie pour aînés. (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Les audiences publiques du coroner offriront des réponses à de nombreuses questions concernant le Manoir Liverpool dès avril, soit bien avant le dépôt du rapport d’une nouvelle enquête administrative annoncée cette semaine par le ministre de la Santé pour faire la lumière sur les agissements du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Principal foyer d'éclosion de COVID-19 au printemps dans Chaudière-Appalaches, la résidence privée pour aînés de Lévis est visée par l’enquête publique du coroner sur les décès survenus dans les milieux de vie pour aînés. Elle commence la semaine prochaine avec les audiences concernant le CHSLD Herron. Celles du Manoir Liverpool auront lieu du 12 au 15 avril.

Il y a lieu de penser que l'enquête administrative externe ne sera pas terminée [à ce moment], affirme le coroner en chef adjoint du Québec, mais les audiences de l'enquête publique pourraient déjà apporter plusieurs réponses qui persistent dans la saga du Manoir Liverpool depuis la publication d'un rapport troublant.

Considérant que n'importe qui peut assister à une enquête publique, les gens vont entendre les témoins [...] et avoir les réponses à leurs questions, dit le coroner en chef adjoint, Luc Malouin.

Sans compter que la coroner qui préside l'enquête publique, Me Géhane Kamel, a le pouvoir de convoquer tous les témoins qu'elle souhaite entendre. Selon l'évolution de son enquête, elle pourrait amener beaucoup beaucoup de témoins, ajoute Me Malouin.

Il n’y a pas de limites à ses pouvoirs. Rien ne l’empêche de remonter et d'avoir les directeurs adjoints, les présidents de CISSS ou de CIUSSS.

Une citation de :Me Luc Malouin, coroner en chef adjoint du Québec
Un homme aux cheveux gris debout dans un parc.

Me Luc Malouin, coroner en chef adjoint du Québec

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

Lorsqu’un décès survient dans un milieu de vie, on est capable d'aller très loin dans l'organisation, dans l'administration, dans la gestion, précise Luc Malouin.

Dans le cas du Manoir Liverpool, la direction du CISSS de Chaudière-Appalaches assure qu'elle ne savait rien de la maltraitance et de la négligence qui perdurait depuis son ouverture.

Pouvoirs extraordinaires

Afin d'illustrer les pouvoirs extraordinaires des coroners, Luc Malouin fait le parallèle avec l’enquête du défunt coroner Marc-André Bouliane concernant les accidents ayant coûté la vie à des enfants quand ils descendaient d’un autobus scolaire.

Après avoir entendu plusieurs fonctionnaires et autres témoins, le coroner Bouliane n’obtenait jamais les réponses à ses questions, se souvient Luc Malouin.

Un matin, il s'est tanné et il a convoqué les trois ministres responsables du transport scolaire et ils ont été obligés d'aller témoigner.

Une citation de :Luc Malouin, coroner en chef adjoint du Québec

Selon Me Malouin, ces pouvoirs vont bien au-delà de ceux d'à peu près n'importe quel organisme gouvernemental.

Il s’attend à ce que l’enquête publique sur les milieux de vie pour aînés soit drôlement intéressante et importante puisque tous les types de milieux seront représentés. Selon Me Malouin, cette enquête publique est la plus importante depuis celle sur la tragédie des Éboulements, dans Charlevoix, en 1997.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !