•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

César : Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, avec Niels Schneider, domine

Le Franco-Québécois Niels Schneider est finaliste pour le César du meilleur acteur.

Un jeune homme et une jeune femme sont debout l'un à côté de l'autre devant un bâtiment de pierre.

Niels Schneider dans une scène du film « Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait »

Photo : Moby Dick Films

Radio-Canada

L'Académie des César, l’équivalent des Oscars pour la France, a dévoilé la liste des nominations pour 2021. L'acteur franco-québécois Niels Schneider est en lice pour le César du meilleur acteur.

C’est le film d'Emmanuel Mouret Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait, dont l’un des acteurs principaux est Niels Schneider, qui domine avec 13 nominations. Le long métrage doit sortir au Canada dès que les salles vont rouvrir.

Adieu les cons, d'Albert Dupontel, et Été 85, de François Ozon, suivent avec 12 nominations chacun. Été 85 est sorti virtuellement cet automne, offert en location en ligne par les cinémas Beaubien, du Musée et du Parc. Adieu les cons devrait sortir en mars prochain.

Niels Schneider est en lice pour le César du meilleur acteur, en compagnie de Sami Bouajila pour son rôle dans Un fils; de Jonathan Cohen, dans Énorme; d'Albert Dupontel, dans Adieu les Cons; et de Lambert Wilson, dans De Gaulle.

Les cinq finalistes pour le César de la meilleure actrice sont : Laure Calamy, pour Antoinette dans les Cévennes; Martine Chevallier, pour son rôle dans Deux; Virginie Efira, pour Adieu les cons; Camélia Jordana, pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait; et Barbara Sukowa, pour Deux.

Une seule femme est nommée pour la meilleure réalisation, soit Maïwenn, pour ADN. Elle fera face aux réalisateurs Sébastien Lifshitz, pour Adolescentes, Albert Dupontel, pour Adieu les cons, Emmanuel Mouret, pour Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, et François Ozon, pour Été 85.

Tous ces longs métrages sont aussi sélectionnés pour la récompense suprême, soit le César du meilleur film, sauf celui de Maïwenn. Le cinquième film finaliste est Antoinette dans les Cévennes, de la réalisatrice Caroline Vignal.

Adolescentes est aussi dans la course pour gagner le César du meilleur film documentaire.

La cérémonie se tiendra cette année le 12 mars à Paris.

Avec les informations de France Info

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !