•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces jeunes Noirs feront l’Histoire : les choix d’Andy St-Hilaire

Des jeunes Noirs, dynamiques et contemporains, qui sont en train de modeler l’Histoire. Voici leur parcours.

Quatre jeunes Noirs, deux hommes et deux femmes.

Des jeunes Noirs de Gatineau, dynamiques et contemporains, qui sont en train de modeler l’Histoire.

Photo : .

Dans le deuxième volet de la série Ils feront l’Histoire, l’équipe des Matins d’ici s’est entretenue avec Andy St-Hilaire, un jeune photographe de Gatineau particulièrement débrouillard, qui a plusieurs réalisations à son actif.

Andy St-Hilaire a organisé l’événement caritatif Ici, Maintenant - Here, Together, en 2018, au profit des sinistrés des tornades qui ont frappé Gatineau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andy St-Hilaire a organisé l’événement caritatif Ici, Maintenant - Here, Together, en 2018, au profit des sinistrés des tornades qui ont frappé Gatineau.

Photo : Zackary Berthiaume

Andy n’a pas encore 23 ans, mais il est déjà à l’origine de plusieurs œuvres de bienfaisance. 

C’est lui qui a organisé l’événement caritatif Ici, Maintenant - Here, Together (Nouvelle fenêtre), en 2018, au profit des sinistrés des tornades qui ont frappé Gatineau. Il est aussi le fondateur de la page Facebook Portraits du Cégep de l’Outaouais (Nouvelle fenêtre), une plateforme numérique de partage d’idées.

Après Kevin-Koudbi Lapierre, ce fut à son tour de nommer trois jeunes de son entourage qui, à ses yeux, se démarquent en accomplissant des choses extraordinaires. Son œil de photographe et ses talents de communicateur — il étudie en relations publiques au Collège Algonquin —, lui ont permis de dépeindre de manière très juste ses trois étoiles.

Marc Belance de la firme de marketing, EVTL (Éventuel)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc Belance de la firme de marketing, EVTL (Éventuel)

Photo : Lucas Rogene

MARC BELANCE

Andy décerne sa troisième étoile à Marc Belance, un jeune entrepreneur qui a lancé à Ottawa sa propre firme de marketing, EVTL (Éventuel) (Nouvelle fenêtre). Cette compagnie gère l’image de marque de plusieurs artistes et athlètes de la région. Elle opère aussi au niveau international. 

Marc est un visionnaire. Il a une passion pour le marketing.

Une citation de :Andy sur Marc

L’équipe de Marc Belance est derrière le défilé de mode Let’s Run Away, un événement familial et multiculturel qui est organisé chaque année depuis 2016. 

L’édition 2020 a dû être annulée en raison de la COVID-19, ce qui est dommage, laisse entendre Andy, car c’est un événement à ne pas manquer, selon lui. 

« Let’s Run Away rassemble beaucoup de personnes talentueuses dans le milieu artistique de la région de la capitale nationale », a affirmé Andy au micro de Philippe Marcoux. C’est une belle vitrine pour les gens de chez nous.

Brigitte Lefebvre-Okankwu est une joueuse de basket-ball professionnelle.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brigitte Lefebvre-Okankwu est une joueuse de basket-ball professionnelle.

Photo : Greg Mason

BRIGITTE LEFEBVRE-OKANKWU

Sa deuxième étoile va à Brigitte Lefebvre-Okankwu, une joueuse de basketball particulièrement talentueuse qui a fait partie de l’équipe féminine des Gee Gees de l’Université d’Ottawa, et qui pratique présentement son sport professionnellement à Dubaï pour le club Shariah Sports Basketball.

J’ai connu Brigitte en faisant du bénévolat pour un organisme dont vous a parlé Kevin-Koudbi, la semaine passée, le Underdog Mixtape , a-t-il raconté. Brigitte a vraiment un leadership impressionnant.

C’est quelqu’un qui m'impressionne, tant avec ses performances sur le terrain que sur ce qu’elle fait à l’extérieur du terrain.

Une citation de :Andy sur Brigitte

Qu’elle se soit rendue si loin dans sa carrière sportive n’est pas une surprise pour Andy puisque la jeune fille a été couverte d'honneurs lors de son passage à l’Université d’Ottawa. Elle a été nommée recrue de l’année lors de sa première année avec l’équipe et a aussi fait partie de l’équipe d’étoiles du circuit sportif universitaire. 

Andy s’est récemment entretenu avec la jeune athlète qui est installée aux Émirats arabes unis pour quatre mois. Le dépaysement lui demande un peu d'adaptation, mais elle s’en sort bien , a-t-il confié. Elle réussit très bien à performer là-bas et je n’ai aucun doute, la connaissant, qu’elle va réussir.  

Ludmilla Alliance est bénévole à Mosaïque interculturelle.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ludmilla Alliance est bénévole à Mosaïque interculturelle.

Photo : Gracieuseté de Ludmilla Alliance

LUDMILLA ALLIANCE

Andy attribue sa première étoile à Ludmilla Alliance, une jeune femme d’origine haïtienne qui est pleinement engagée comme bénévole au sein de l’organisme à but non lucratif Mosaïque interculturelle (Nouvelle fenêtre)

L’objectif de cet OBNL est de promouvoir la culture afro-canadienne francophone dans le secteur de la musique, des arts visuels et de la littérature. Mosaïque interculturelle est à l’origine du Salon du livre afro-canadien (SLAC) dont la quatrième édition aura lieu en octobre prochain.

Une des raisons pour lesquelles j'ai voulu l’inviter [à votre émission], c’est qu’elle est finaliste au gala des prix Bernard-Grandmaître 2021 dans la catégorie leader de l’année , a raconté Andy à propos de son amie. Ce n’est pas surprenant, parce qu’elle est une leader dans le domaine du bénévolat.

C’est important de donner de mon temps pour faire partie de l'avancement de ma communauté.

Une citation de :Ludmilla Alliance

Je suis très fière d’être en nomination pour le prix du jeune leader. Je suis aussi très fière que la communauté francophone ontarienne reconnaisse mon travail , a-t-elle confié à Philippe Marcoux.

« Je dois vous dire que depuis toute petite, avec mon énergie et ma détermination, j’ai toujours rêvé d’être une star sans nécessairement préciser dans quel domaine. Il convient de dire que je considère cette nomination comme ma première étoile. »

Ce besoin de s’impliquer bénévolement a des origines toutes personnelles, a précisé Ludmilla. Je m’implique à offrir des repères culturels que j'ai moi-même cherché à mon arrivée en tant qu’Haïtienne au Canada.

Elle souhaite que son travail inspire d’autres jeunes à s’impliquer et que les femmes, en particulier, fassent elles aussi preuve de leadership communautaire .  

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !