•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des studios de danse et de yoga s'adaptent aux différentes phases sanitaires

Chargement de l’image

Le studio de danse DansEncorps à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Avec la gracieuseté de / DansEncorps

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick a connu de nombreux changements de phases sanitaires depuis le début de 2021, ce qui cause bien des maux de tête aux entreprises, mais des studios de danse et de yoga ont su s'adapter en conséquence.

Phase rouge ou orange, la pandémie n’empêche pas les petits comme les grands de bouger, parfois grâce aux cours virtuels.

C’est quelque chose qui est important, déclare la professeur de danse à Dansencorps à Moncton, Estelle Dupuis.

Il est particulièrement important de bouger en cette période parfois plus stressante, selon la propriétaire du studio de danse Zénith d’Edmundston, Isabelle Dionne. Ça aide vraiment à décrocher et à oublier pour un certain temps qu’on est dans cette réalité, qui est quand même assez difficile pour tout le monde.

« Notre pratique nous donne la chance de nous déconnecter, et de trouver un temps de silence où l’on peut être avec soi-même. »

— Une citation de  Anne Blinn, propriétaire du studio Inspire Yoga by Anne
Chargement de l’image

Anne Blinn, propriétaire du studio Inspire Yoga by Anne, offre des cours virtuels.

Photo : Radio-Canada

Les cours virtuels offerts en phase rouge nécessitent tout de même quelques ajustements, puisque des problèmes techniques sont parfois signalés.

Des fois, la musique n’est pas en même temps, explique Estelle Dupuis. Comme enseignant, de faire des corrections, ce n’est pas la même chose.

Cours en studio

Malgré quelques inconvénients, la pratique de cours à distance virtuel apporte beaucoup de bonheur chez les petits et les grands friands de ce type d'activités.

Beaucoup d’étudiants m’ont envoyé de beaux messages d’encouragement et me disent justement qu’ils sont vraiment contents d’avoir cet espace pour continuer leur pratique, dit Anne Blinn.

Chargement de l’image

Phase rouge ou orange, la pandémie n'empêche pas les petits comme les grands de bouger via les plateformes virtuelles.

Photo : Radio-Canada

En phase orange, l’enseignement est maintenant permis dans les studios, mais le port du masque est obligatoire en tout temps.

Certaines entreprises préfèrent cependant poursuivre leur enseignement en ligne.

D’autres, comme Dansencorps, envisagent de rouvrir leurs portes bientôt pour un enseignement en studio.

D’après le reportage d’Isabelle Arseneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !