•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des goûteurs de bonbons et de chocolats recherchés pour 30 $/h

Les tâches s'effectueront en télétravail, indique l'entreprise de confiserie qui possède des bureaux à Mississauga, en banlieue de Toronto.

Des monticules de bonbons.

L'entreprise de vente en ligne, en pleine période de recrutement pour divers postes, recherche des passionnés de confiserie au fait des dernières tendances en bonbons.

Photo : iStock / Svetlana Freifeld

Maud Cucchi

Vous adorez les bonbons et le chocolat? Une entreprise spécialisée dans la vente en ligne de confiserie recrute actuellement des testeurs de goût rémunérés 30 $ l’heure. Avec, cerise sur le gâteau, une habile stratégie commerciale pour faire parler d’elle.

Candy Funhouse, l’un des plus grands magasins de bonbons en ligne, avec des bureaux situés à Mississauga, en banlieue de Toronto, cherche à pourvoir divers postes à temps plein et à temps partiel d'ici le 15 février, dont ceux de bonbonlogues (candyologist, en anglais).

Les candidats doivent être non seulement enthousiastes et désireux d'essayer des produits de confiserie, mais surtout capables d’émettre des avis honnêtes et objectifs sur les produits qui seront testés.

Leur mission? Goûter et évaluer les quelque 3000 produits vendus par la marque, précise l’offre relayée sur les plateformes de recherche en emploi très sérieuses comme Indeed. Seuls les citoyens canadiens et américains anglophones sont admissibles.

Délices ou torture?

En suivant le système interne d'évaluation des confiseries, les goûteurs doivent rédiger une brève description de deux phrases pour chaque produit testé, en vue d’une publication sur le site Internet de l'entreprise et sur ses réseaux sociaux.

L’annonce publiée il y a trois semaines a suscité les émois des médias du monde entier : de CNN à India TV, en passant par Konbini et BFMTV, en France. Cette offre d’emploi inusitée fait saliver plus d'un lecteur avec sa description de tâches atypiques.

Attention, il ne s’agit pas d’être payé pour s'empiffrer, mais de tester des échantillons objectivement en tenant compte du goût, de la texture et de la qualité des produits. L’entreprise recherche donc des passionnés de confiserie aux papilles critiques, également dotés de solides compétences en communication.

Et sans allergie alimentaire, précise l’employeur, qui ne requiert aucune expérience de la part des candidats.

Le poste à plein temps nécessitera néanmoins un test de goût en personne tandis que celui à temps partiel s'effectuera entièrement en télétravail à partir d’échantillons expédiés à domicile.

L'employeur ne précise pas si l'embauche inclut une assurance dentaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !