•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Ontario recense 1022 nouveaux cas et 17 morts

Une préposée insère une tige dans le nez d'un passager pour un test de dépistage à l'aéroport Pearson.

Un voyageur de retour de l'Inde subit un test de dépistage de la COVID-19 à l'aéroport Pearson de Toronto.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

À la veille du début d'un déconfinement régional en Ontario, la province a son plus faible nombre de nouvelles infections depuis novembre.

Santé publique Ontario confirme 1022 nouveaux cas de COVID-19 mardi, et 17 morts de plus.

Il s'agit du plus faible nombre de nouvelles infections depuis novembre, si l'on exclut le bilan du 2 février, qui ne contenait pas tous les cas en raison du changement de système de données à Toronto.

Toronto recense 343 nouveaux cas mardi, suivi encore une fois des régions de Peel (+250) et de York (+128).

Parmi les autres régions les plus touchées, on trouve : Halton (+42), Waterloo (+41), Ottawa (+25), Durham (+25), Middlesex-London (+24), Simcoe Muskoka (+23), Niagara (+18), Windsor-Essex (+16), Haliburton, Kawartha, Pine Ridge (+13) et North Bay (+13).

La moyenne des nouveaux cas par jour dans la province au cours de la dernière semaine est de 1367. Cette moyenne est à la baisse depuis le 11 janvier.

Au total, l'Ontario a recensé 280 494 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie.

Le bilan des morts grimpe, lui, à 6555 avec les 17 décès ajoutés mardi.

Hausse des hospitalisations

Il y a une légère hausse des hospitalisations (+8), qui se chiffrent maintenant à 909.

En revanche, les nombres de patients aux soins intensifs et sous respirateur sont à la baisse, soit 318 (-17) et 223 (-3), respectivement.

Il y a 1388 nouvelles guérisons. Le nombre de cas actifs diminue à 13 948 (-388).

Éclosions dans les foyers

Actuellement, 205 centres de soins de longue durée de la province font face à une éclosion, soit 8 de moins que le bilan de lundi.

Il y a 20 infections de plus dans les foyers pour aînés, y compris 11 chez les résidents et 9, parmi les employés.

Déconfinement et variants

Lundi, le premier ministre Doug Ford a dévoilé son plan de réouverture graduelle de l'économie.

L'ordre de rester chez soi sera levé et les commerces non essentiels pourront rouvrir entre le 10 et le 22 février, selon les régions. Les zones chaudes de Toronto, de Peel et de York seront les dernières à pouvoir se déconfiner.

Les autorités provinciales préviennent toutefois que le déconfinement pourrait être suspendu brusquement dans une région, si les infections bondissent. Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, s'inquiète entre autres de la propagation des variants plus contagieux.

  • Nombre de cas du variant britannique : 227
  • Nombre de cas du variant sud-africain : 3
  • Nombre de cas du variant brésilien : 1

Faible dépistage

Pour la deuxième journée de suite, le nombre de tests de dépistage est très faible.

Moins de 30 800 tests ont été effectués au cours des dernières 24 heures, alors que les laboratoires affiliés à la province peuvent analyser 70 000 échantillons par jour.

Le taux de positivité des tests est de 3,3 %, mardi.

Vaccination

Près de 12 500 doses des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Ontario depuis lundi.

C'est la première fois ce mois-ci que le nombre de doses quotidiennes dépasse la barre des 10 000.

La province a indiqué que son programme d'immunisation continuait à être ralenti par le manque de doses.

Dans le but d'extraire six plutôt que cinq doses de chaque fiole du vaccin de Pfizer-BioNTech, l'Ontario a commandé des seringues à faible volume mort, comme recommandé par Santé Canada.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !