•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau président élu à la tête des Municipalités de la Saskatchewan

Rodger Hayward, souriant.

Le vice-président sortant des Municipalités de la Saskatchewan, Rodger Hayward, était le seul autre candidat face à Gordon Barnhart. (archives)

Photo : Rodger Hayward

Les Municipalités de la Saskatchewan élisent Rodger Hayward comme nouveau président lors d’une conférence virtuelle tenue lundi.

Maire du village de Naicam, une municipalité située à 220 km au nord de Regina, et vice-président sortant de l’association, il a remporté les élections avec une forte majorité.

Alors que le trois quarts des membres ont utilisé leurs voix, 75 % d'entre eux ont voté pour M. Hayward.

Celui-ci défait par le fait même le président sortant Gordon Barnhart.

Ce dernier a été au coeur d'une récente controverse en voyageant à Hawaï en pleine pandémie. Il aurait même fait sa campagne de réélection directement de la destination soleil.

Les membres ont décidé d'y aller avec le travail d'inclusion que M. Hayward a démontré au cours des huit à dix années où il a fait partie du comité d'administration, explique le directeur général de l’association, Jean-Marc Nadeau. C’est donc une perspective différente.

Rodger Hayward entrera en fonction mercredi.

Un transfert de revenus gouvernemental maintenu

Au cours de la même conférence virtuelle, le premier ministre Scott Moe a profité de l’occasion pour annoncer que les Municipalités de la Saskatchewan recevront 275 millions de dollars de la province pour l’année budgétaire 2021-2022.

Un financement offert dans le cadre du Programme de partage des revenus municipaux dans lequel le gouvernement verse aux municipalités une partie des recettes issues de la taxe de vente provinciale.

Jean-Marc Nadeau se dit ravi de voir que le programme se poursuit.

Il reste toutefois préoccupé pour ce qui concerne le montant des transferts au cours des prochaines années.

La somme versée est calculée sur les revenus de la taxe de vente collectée deux années plus tôt. Jean-Marc Nadeau craint maintenant que le financement pour 2023 soit impacté négativement par la pandémie sévissant depuis mars 2020.

Il compte donc demander au gouvernement provincial de garder intact le montant transféré aux villes et villages au moins pour les années à venir.

L’argent remis dans le cadre de ce programme permet notamment de payer pour divers projets d’infrastructures tels que des travaux et rénovations de trottoirs ou de pavé.

Avec les informations de Gregory Wilson et de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !