•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'achat de 1,5 G$ US de bitcoins par Tesla fait flamber la valeur de la devise

Un bitcoin posé sur un microprocesseur.

Le bitcoin, dont le cours a dépassé les 43 000 $ US lundi après l'annonce de l'achat de 1,5 milliard de dollars de cette cryptomonnaie par Tesla.

Photo : Getty Images / Paul Paladin

Radio-Canada

La valeur du bitcoin a atteint un record lundi matin sur les marchés après que le constructeur de voitures électriques Tesla eut révélé avoir acheté plus de 1,5 milliard de dollars de cette monnaie virtuelle. Tesla acceptera aussi bientôt le bitcoin comme moyen de paiement pour ses produits.

La publication de ces informations a aussitôt déclenché une flambée de la valeur du bitcoin, qui a fait un bond d'environ 9 % lundi matin sur les marchés, où il s’échangeait à plus de 43 000 dollars américains.

Dans un document adressé à la Commission américaine des opérations boursières (SEC), Tesla affirme avoir converti en janvier dernier plus de 1,5 milliard de dollars américains en bitcoins dans le cadre de sa stratégie d'investissement de fonds qui ne sont pas actuellement nécessaires au maintien de ses activités.

La compagnie y explique entre autres que sa stratégie d’investissement comporte des achats d’actifs numériques de temps en temps ou à long terme.

Pour ce qui est des paiements en bitcoins, le constructeur automobile explique : Nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme forme de paiement pour nos produits dans un avenir rapproché, sous réserve des lois applicables et de façon limitée au début.

Tesla explique avoir changé récemment sa politique d'investissements afin de diversifier ses sources de liquidités et de gagner en flexibilité pour pouvoir rémunérer largement ses actionnaires.

Un vote de confiance

Il va sans dire que cet achat important de bitcoins par le prestigieux constructeur automobile constitue une marque de confiance inestimable pour cette cryptomonnaie qui suscite la méfiance des régulateurs financiers à travers le monde en raison de sa volatilité et de sa gestion totalement décentralisée.

Depuis le début de l'année, la valeur du bitcoin a déjà augmenté de 50 % après avoir connu une hausse de 300 % en 2020.

Cette volatilité et l'anonymat qui l'entoure font de cette cryptomonnaie un outil de prédilection pour le blanchiment d'argent et les transactions illégales.

Janet Yellen, la nouvelle secrétaire au Trésor de Joe Biden, a d'ailleurs rappelé lors de son discours de confirmation au Sénat américain que les cryptomonnaies étaient principalement utilisées pour le financement d'activités illicites et qu'elles représentaient une préoccupation particulière.

Le gouvernement américain, avait-elle ajouté, doit examiner les moyens de limiter leur usage et de s'assurer qu'elles ne deviennent pas un moyen de blanchir l'argent sale.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !