•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 nouveaux cas de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador

Janice Fitzgerald vêtue d'une chemise à carreaux rose et grise de style « grunge » devant un drapeau de Terre-Neuve-et-Labrador.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, Janice Fitzgerald a annoncé que la province enregistre 11 nouevaux cas de COVID-19 lundi.

Il s'agit de la plus importante hausse du nombre de cas dans la province depuis avril.

Parmi ces cas, cinq sont des personnes de moins de 20 ans, quatre personnes sont âgées de 40 à 49 ans, une personne est âgée de 50 à 59 ans et il y a un cas impliquant une personne de plus de 70 ans.

Tous les cas sont dans la région couverte par la Régie de la santé de l'Est. Cela porte à 27 le nombre de cas actifs.

Selon la médecins hygiéniste en chef, des signes semblent indiquer qu'il y a contamination communautaire dans la région de Mount Pearl et Saint-Jean.

Nous avons détecté neuf grappes épidémiologiques distinctes dont nous n'avons pas été en mesure d'identifier la source. Cela nous indique qu'il y aurait de la contamination communautaire dans la région métropolitaine, mais nous n'en connaissons pas l'ampleur, explique la Dre Fitzgerald.

La province annonce aussi plusieurs mesures immédiates pour freiner la propagation de la maladie dans la région de Saint-Jean. D'autres mesures pourraient être annoncées d'ici 48 heures si la situation ne s'améliore pas rapidement. Pour le moment, aucun cas de COVID-19 n'a été décelé dans un établissement de soins pour aînés.

Nouvelles restrictions dans le nord-est de la péninsule d'Avalon

  • Toutes les activités sportives de groupe sont suspendues;
  • Toutes les activités communautaires et culturelles de groupe sont suspendues;
  • Les visites dans les foyers pour personnes âgées, les foyers de soins spéciaux et les foyers de groupes sont limitées à deux personnes par résident;
  • Les personnes nouvellement admises dans ces établissements devront passer au travers un processus d'évaluation strict;
  • Il sera interdit aux employés des foyers de soins de travailler dans plus qu'un établissement, sauf en cas de force majeure et qui mettrait en péril le bien-être des résidents.

Plusieurs cas à l'école secondaire de Mount Pearl

La Dre Fitzgerald a indiqué que plusieurs des cas sont reliés à l'école secondaire de Mount Pearl, ainsi qu'à des équipes sportives de la région.

Plusieurs de ces individus fréquentent l’école secondaire de Mount Pearl et l’école a été avisée. Des gens de la santé publique vont conseiller les autorités scolaires sur la marche à suivre, indique-t-elle.

L’école secondaire anglophone de Mount Pearl est fermée jusqu’à nouvel ordre.

Toutes les classes en personne et les activités parascolaires sont suspendues pour un nombre de jours qui reste à déterminer tandis que les autorités médicales font leur enquête, expliquent le district scolaire anglophone et la Régie de santé de l'Est dans une déclaration publiée sur Twitter très tôt lundi matin.

La façade de l'école.

L’école secondaire de Mount Pearl est fermée «pour plusieurs jours» après le dépistage de deux cas de COVID-19, annoncent les autorités scolaires et médicales.

Photo : CBC

Les autorités médicales ne savent pas depuis quel moment les personnes en question ont la COVID-19 ni si le coronavirus s’est répandu ou non dans l’école.

Des tests de dépistage seront offerts aux élèves et membres du personnel, en débutant avec les proches contacts des deux personnes atteintes.

Le district scolaire dit ignorer pour combien de temps l’école sera fermée (cette décision relève de la santé publique) et il se prépare à passer à l’apprentissage à distance pour cette école dès que possible.

C’est la deuxième fois qu’une école ferme à Terre-Neuve-et-Labrador à cause de la COVID-19 depuis septembre 2020. Un cas avait entraîné la fermeture de l’école primaire Elwood, à Deer Lake, en novembre.

Consignes d'isolement

Les autorités recommandent à tous les élèves et membres du personnel de s’isoler du reste de leur famille en attendant que la santé publique communique avec eux.

La santé publique demandera aux personnes qui ont pu avoir des contacts rapprochés avec l'un des cas de s’isoler pendant deux semaines.

La Dre Fitzgerald précise que les personnes qui sont en isolement ne devraient pas avoir de contacts avec les autres personnes d'un même ménage dans la mesure du possible. Si cela n'est pas possible, tout le ménage doit s'isoler et subir un test.

Clinique de dépistage temporaire

La régie de santé Eastern Health a annoncé l'ouverture d'une clinique de dépistage temporaire avec un service au volant au 50 Mundy Pond à Saint-Jean.

Les heures d'ouverture des cliniques de Janeway et de Waterford sont aussi prolongées pour répondre à une demande accrue pour des tests.

La santé publique demande à quiconque ressent des symptômes de la COVID-19 à s'isoler immédiatement et de se faire tester. Il est aussi nécessaire de rester en isolement jusqu'à l'obtention d'un résultat négatif.

Des bureaux de la GRC fermés pour un cas de COVID-19

La Gendarmerie royale du Canada annonce la fermeture temporaire de son quartier général dans la région sanitaire de l’Est parce qu’une personne qui y travaille a contracté la COVID-19. Les bureaux sont fermés au moins pour lundi, le temps d’être désinfectés.

La personne malade est en isolement et la santé publique effectue la recherche habituelle des autres personnes qui auraient pu avoir des contacts étroits avec elle, indique la GRC. Cette dernière précise que la personne n’a eu aucun contact avec le public dans le cadre de son travail.

La GRC ajoute qu’elle effectue son travail comme d’habitude malgré la fermeture temporaire de ses bureaux.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !