•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente de 15 ans tuée dans une fusillade à Saint-Léonard

La scène de la fusillade est délimitée par un ruban et une autopatrouille est stationnée à proximité.

Selon le Service de police de la Ville de Montréal, les événements se sont produits vers 18 heures sur la rue Valdombre, non loin de la rue Jean-Talon.

Photo : Radio-Canada / Kolya H. Guilbault

Radio-Canada

Une adolescente de 15 ans est morte dimanche soir dans une fusillade ayant éclaté dans l'arrondissement de Saint-Léonard, à Montréal.

Selon le Service de police de la Ville de Montréal, les événements se sont produits vers 18 h sur la rue Valdombre, non loin de la rue Jean-Talon.

L'adolescente était passagère d'une voiture et discutait avec d'autres personnes sur le trottoir quand un autre véhicule est arrivé.

Les occupants ont ouvert le feu et la jeune femme a été blessée mortellement. Elle été transportée à l'hôpital, où son état était à ce moment-là considéré comme critique. Elle a par la suite succombé à ses blessures.

L'autre passager, âgé de 21 ans, a été atteint, mais on ne craint pas pour sa vie.

Un véhicule de police est stationné proche d'une entrée de garage.

Des policiers étaient toujours sur la scène, lundi matin, pour enquêter.

Photo : Jay Turnbull/CBC

Les suspects ont pris la fuite en voiture. Ils portaient des masques, rendant difficile pour la police d'en obtenir une description précise, a expliqué l'agent Raphael Bergeron, porte-parole du SPVM.

Il s'agit du 5e homicide sur le territoire du Service de police de la Ville de Montréal cette année. C'est aussi la troisième fin de semaine consécutive où une telle fusillade survient à Montréal, notamment à Rivière-des-Prairies et à Montréal-Nord.

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault a déclaré que notre gouvernement demeure conscient de la hausse d’évènements violents à Montréal. Nous sommes en contact avec divers intervenants du milieu.

Interrogée dans la cadre de l'émission Isabelle Richer, la mairesse de l'arrondissement de Montréal-Nord, Christine Black, a souligné que le contexte de pandémie exacerbe les chicanes, les tensions, les vieilles affaires qui causent des incidents malheureux quand s'y ajoutent des armes à feu.

L'heure est à l'action et on doit faire en sorte, une bonne fois pour toutes de donner un filet social à notre jeunesse, a-t-elle ajouté.

Avec les informations de Marie-Isabelle Rochon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.