•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Congédiement de deux chercheurs du Laboratoire national de microbiologie

La scientifique Xiangguo Qiu photographiée au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg.

La Dre Xiangguo Qiu était responsable de la section du développement de vaccins et de thérapies antivirales au sein du programme des agents pathogènes spéciaux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Dre Xiangguo Qiu et son mari Keding Cheng qui ont été sous le coup d’une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont été congédiés du Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg (LNM).

Un porte-parole de l’Agence de santé publique du Canada a confirmé vendredi soir que les deux scientifiques ne font plus partie des employés du LNM depuis le 20 janvier.

Aucune autre précision n’a été communiquée.

Nous ne pouvons pas divulguer d’informations supplémentaires ni commenter davantage, pour des raisons de confidentialité, a indiqué le porte-parole.

Des sources révèlent que les membres de l’unité spéciale des agents pathogènes du LNM ont été convoqués à une réunion jeudi et ont été informés que le Dr Xiangguo Qiu et son mari, Keding Cheng, ne retourneront pas au travail. On ne leur a pas donné plus d’explications.

En juillet 2019, la Dre Xiangguo Qiu, son mari Keding Cheng, ainsi qu’un nombre inconnu d’étudiants chinois avaient été écartés du seul laboratoire de niveau 4 au Canada pour des raisons décrites comme une possible violation de politique et une question administrative.

L’Agence de la santé publique du Canada avait sollicité une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

En décembre dernier, la GRC a déclaré que l’enquête était en cours, mais qu’il n’y avait aucune menace pour la sécurité publique.

Des sources affirment que le couple vivant à Winnipeg a été en congé payé depuis lors, mais l’Agence de santé publique du Canada n’a jamais confirmé ces informations, invoquant la confidentialité.

La Dre Xiangguo Qiu était responsable de la section du développement de vaccins et de thérapies antivirales au sein du programme des agents pathogènes spéciaux.

Elle a contribué au développement du ZMapp, un traitement contre le virus Ebola, qui a tué plus de 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016.

En 2018, la Dre Xiangguo Qiu avait reçu le Prix du Gouverneur général pour l’innovation des mains de la gouverneure générale Julie Payette.

Avec des informations de Karen Pauls

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !